A Single Man (film)

film dramatique américain
A Single Man
Description de cette image, également commentée ci-après
Titre québécois Un homme au singulier
Réalisation Tom Ford
Scénario David Scearce
Tom Ford
Acteurs principaux
Sociétés de production Fade to Black
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 100 minutes
Sortie 2009


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

A Single Man ou Un homme au singulier au Québec est un film dramatique américain coécrit, produit et réalisé par Tom Ford, sorti en 2009. Il s’agit de l’adaptation du roman britannique du même titre de Christopher Isherwood, publié en 1964.

SynopsisModifier

Le film brosse le portrait de George Falconer, un professeur d'université homosexuel vivant à Los Angeles dans les années 1960. Son compagnon meurt dans un accident de voiture. Huit mois plus tard, « se réveiller chaque matin est une douleur » pour George qui perd le goût de vivre, malgré le réconfort apporté par sa vieille amie Charley, elle aussi rongée par la solitude. Témoin de cette dérive, un jeune étudiant, nommé Kenny, se rapproche de lui.

Résumé détailléModifier

Le film prend place le 30 novembre 1962, un mois après la crise des missiles de Cuba. George Falconer, un professeur de littérature britannique dans la fleur de l'âge qui enseigne dans une université de Los Angeles, vit seul car son partenaire Jim est décédé dans un accident de voiture huit mois auparavant, après seize ans de vie commune. Après le mort de son amant, George le voit souvent en rêve et est en pleine dépression, en partie car il garde son homosexualité secrète.

Ce matin-là, George se réveille et se prépare comme à son habitude. À travers ses souvenirs, il décrit l'excitation et la désillusion qu'il a connues en apprenant la mort de son partenaire. C'est l'oncle de Jim qui lui avait tout raconté sur l'incident et qui lui avait appris que les parents de Jim ne voulaient pas qu'on lui annonce la mort de son partenaire et qu'il n'avait pas été autorisé à assister aux funérailles, n'étant pas considéré comme un membre de la famille proche.

George a pour projet de se suicider ce jour-là. Il reçoit un appel téléphonique de Charlotte, une amie qui lui est chère, qui lui apporte un peu de baume au cœur malgré sa propre misère émotionnelle. George vit sa journée en rangeant ses affaires et en se concentrant sur la beauté des petites choses, pensant les voir pour la dernière fois, tout en se rappelant quelques fois de sa relation de seize ans avec Jim. Dans ses conférences, il parle de la discrimination contre les minorités basée principalement sur la peur. Il range le bureau où il est assigné à l'université et regarde son lieu de travail pour la dernière fois. Pendant cette journée, George entre en contact avec Kenny Potter, l'un de ses élèves, qui s'intéresse à son professeur, ne prêtant pas attention aux limites conventionnelles entre les étudiants et leur professeur, et qui l'invite à aller prendre un café avec lui, invitation que George refuse.

George a une discussion inattendue avec Carlos, un prostitué espagnol. En rentrant chez lui, George décide enfin de mettre à ses jours. Ne voulant faire aucune trace, il teste différentes façons de se tuer à l'aide de son pistolet. Sa tentative de suicide est interrompu par un appel de Charlotte, qui l'invite à venir manger chez lui. George accepte et s'y rend. Ils mangent, dansent, fument et boivent. Ivres, ils partagent leurs souffrances. Charlotte dit que sa fille unique grandit et qu'elle ne supporte pas son rôle de femme au foyer divorcée. Elle aime George et lui avoue qu'elle considère que sa relation avec Jim n'était qu'un substitut. Il lui répond alors que ce qu'elle dit n'est que le résultat de la jalousie qu'elle ressent depuis toutes ces années. George est énervé par le désir de Charlotte d'une relation plus profonde avec lui et son incapacité à comprendre sa relation avec Jim.

George se rend dans un bar où il rencontre à nouveau Kenny, qui l'a suivi. Autour de quelques verres, George se remémore ses anciens souvenirs. Ils parlent du vieillissement et de la mort, du sens de la vie et de ses conséquences. Ils en concluent que vivre au jour le jour est une chose nécessaire. Ils décident alors d'aller prendre un bain de minuit en pleine mer. Ils rentrent ensuite chez George. Ivres, ils décident d'aller se coucher ensemble. George, se réveillant plus tard dans la nuit, découvre Kenny allongé sur le canapé. D'abord étonné, il voit ensuite qu'il tient avec lui le pistolet de George, qu'il a délibérément caché pour empêcher son professeur de se suicider. Pour la première fois depuis la mort de son partenaire, George retrouve courage et satisfaction. Il enferme le pistolet et brûle ses lettres de suicide. Quand il veut se rendormir, il ressent soudain une vive douleur dans la poitrine et tombe au sol. Il meurt d'une attaque cardiaque, imaginant Jim, au-dessus de lui, l'embrassant.

Fiche TechniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

 
Les acteurs Colin Firth et Julianne Moore pour la présentation du film à la Mostra de Venise 2009
Source et légende : Version française (VF) selon le carton du doublage français sur le DVD zone 2.

ProductionModifier

Le tournage a lieu en vingt-et-un jours, entièrement financé par le réalisateur selon le Making of the single man sur le DVD.

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier