Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hoult.
Nicholas Hoult
Description de cette image, également commentée ci-après
Nicholas Hoult en mai 2019.
Nom de naissance Nicholas Caradoc Hoult
Naissance (29 ans)
Wokingham, Berkshire, Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Acteur
Films notables Pour un garçon
A Single Man
X-Men: Days of Future Past
Mad Max: Fury Road
Collide
Séries notables Skins

Nicholas Hoult est un acteur britannique, né le à Wokingham (Berkshire, Angleterre).

Il est révélé enfant par le film Pour un garçon (2002), l'opposant à Hugh Grant, puis adolescent dans la série britannique Skins, où il prête ses traits à Tony Stonem durant les deux premières saisons (2007-2008).

Par la suite, il perce à Hollywood grâce à des seconds rôles dans les remarqués The Weather Man (2005), de Gore Verbinski, puis A Single Man (2009), de Tom Ford.

Il passe ensuite aux blockbusters avec un second rôle dans Le Choc des titans (2010, de Louis Leterrier, puis en décrochant le rôle de Hank McCoy dans la saga X-Men, en commençant par X-Men : Le Commencement (2011), réalisé par le britannique Matthew Vaughn.

En 2013, il tente de s'imposer comme tête d'affiche avec la comédie fantastique Warm Bodies, de Jonathan Levine et le blockbuster fantastique Jack le chasseur de géants, de Bryan Singer, mais les deux films déçoivent au box-office.

Il enchaîne depuis les seconds rôles : ses plus gros succès sont les blockbusters X-Men: Days of Future Past (2014), de Bryan Singer et Mad Max: Fury Road (2015), de George Miller.

Sommaire

BiographieModifier

JeunesseModifier

Né à Wokingham au Royaume-Uni, Nicholas Hoult est le troisième d'une fratrie de quatre enfants : Clarista, James et Rosanna. Il est le fils de Glenis (née Brown), professeur de piano, et de Roger Hoult, pilote pour la compagnie aérienne nationale du Royaume-Uni, British Airways[1],[2]. L'actrice Anna Neagle, est sa grand-tante[2].

Débuts et révélation précoce en Angleterre (années 2000)Modifier

 
L'acteur au Santa Barbera International Film Festival, en novembre 2009, pour la présentation de A Single Man.

Nicholas Hoult commence très jeune dans le monde du théâtre en intégrant la prestigieuse Sylvia Young Theatre School de Londres[réf. nécessaire]. À l'âge de sept ans, il décroche son premier rôle dans le film Intimate Relations.

Agé de treize ans, il donne la réplique à Hugh Grant dans la comédie dramatique Pour un garçon, de Chris et Paul Weitz, sortie en 2002. Puis, après de nombreux petits rôles aussi bien sur grand écran qu'à la télévision, il se fait connaître du grand public en 2007 grâce à son rôle d'Anthony Stonem dans la série Skins.

Il quitte la série au bout de deux saisons, comme l'ensemble de la distribution. Il passe au cinéma avec un second rôle dans le drame A Single Man, premier long métrage du styliste Tom Ford. Ce dernier le choisi comme égérie pour sa collection de lunettes de l'automne-hiver 2010-2011[3]. L'acteur tient aussi un petit rôle dans le blockbuster Le Choc des titans, porté par Sam Worthington.

Passage à Hollywood (années 2010)Modifier

Le , il incarne Henry « Hank » McCoy dans le blockbuster X-Men : Le Commencement, qui débute une nouvelle trilogie de la franchise à succès X-Men. Dans une interview, l'acteur raconte : « J'étais en Australie, en train de travailler sur un remake de Mad Max, quand le film est tombé à l'eau. Mon agent m'a alors appris que le directeur de casting des X-Men était en train de faire passer des essais à Londres. J'ai pris un avion pour l'Angleterre, et j'ai décroché le rôle »[4]. Le blockbuster est un succès critique et lance la carrière hollywoodienne du jeune acteur[5].

 
L'acteur au San Diego Comic-Con 2013, pour la promotion de X-Men: Days of Future Past.
 
L'acteur aux côtés de son compatriote James McAvoy au San Diego Comic-Con 2015, pour la promotion de X-Men: Apocalypse.
 
Puis avec Alexandra Shipp au Anaheim WonderCon 2019, pour la promotion de X-Men: Dark Phoenix.

L'année 2013 est ainsi marquée par les sorties de deux long métrages dont il tient les premiers rôles : la comédie romantique fantastique Warm Bodies, réalisée par Jonathan Levine, qui met en scène l'éclosion d'un improbable amour entre un zombie et une mortelle, interprétée par l'australienne Teresa Palmer. Puis il tient le rôle-titre du blockbuster d'aventures Jack le chasseur de géants, réalisé par Bryan Singer, inspiré du célèbre conte du même nom[6]. Si le premier film reçoit de bonnes critiques[7], il déçoit au box-office, surtout à l'international[8]. Quant au second, c'est un échec critique[9] et commercial[10].

L'acteur revient donc aux seconds rôles : celui du Fauve dans le blockbuster évènement X-Men: Days of Future Past (2014), qui lui permet de retrouver Bryan Singer ; puis en interprétant Nux avec abnégation et panache dans une suite inattendue, Mad Max: Fury Road, film acclamé par la critique[11], récompensés par six oscars. Puis il retrouve Charlize Theron et donne la réplique à Chloë Grace Moretz pour le thriller Dark Places. Un flop critique[12] et commercial[13].

Il s'essaie parallèlement à un cinéma américain indépendant : il partage l'affiche du drame post-apocalyptique Young Ones, écrit et réalisé par Jake Paltrow, avec Kodi Smit-McPhee, son partenaire de la prélogie X-Men. Le film passe cependant inaperçu[14]. Il porte aussi la comédie noire Kill Your Friends. Un flop critique[15]. Il partage enfin la romance de science-fiction Equals, de Drake Doremus, avec Kristen Stewart. Une autre déception critique[16] et commerciale[17].

C'est finalement en redevenant Hank McCoy / Le Fauve dans X-Men: Apocalypse, de Bryan Singer, sorti durant l'été 2016, qu'il parvient à rester sous les projecteurs. Malgré des critiques mitigées[18], le film fonctionne à l'international[19].

L'année 2017 est marquée par la sortie de quatre long métrages : il s'essaie à la biographie en incarnant J.D. Salinger dans Rebel in the Rye, où il a pour partenaire Kevin Spacey. Le film passe inaperçu[20] ; puis il partage l'affiche du film d'action No Way Out avec Felicity Jones. Un autre flop[21],[22] ; puis il porte le drame de guerre Sand Castle de Fernando Coimbra. Les critiques sont très mitigées[23]. Finalement, c'est en retrouvant le réalisateur Drake Doremus qu'il regagne enfin les faveurs de la critique[24]. Newness est une romance contemporaine l'opposant à l'actrice espagnole Laia Costa.

En 2018, il revient aux seconds rôles dans des grosses productions : le drame historique The Current War, où il incarne Nikola Tesla. Le film voit cependant sa sortie retardée en raison de l'affaire Weinstein, après des tensions de ce dernier avec le réalisateur[25] ; puis l'acclamé[26] film d'époque La Favorite, de Yórgos Lánthimos, où le jeune acteur joue une autre figure réelle, Robert Harley.

Il est attendu en 2019 dans X-Men: Dark Phoenix, écrit et réalisé par Simon Kinberg, qui conclue la franchise X-Men. Puis il portera le biopic Tolkien, réalisé par Dome Karukoski, où il joue J. R. R. Tolkien.

Vie privéeModifier

En , Nicholas Hoult est en couple avec l'actrice américaine Jennifer Lawrence, rencontrée en [27] sur le tournage d'X-Men : Le Commencement, et avec laquelle il a une relation amoureuse suivie mais qui connaît des intermittences — ils se sont séparés en [28] pour se retrouver en juillet de la même année[29]. Ils se séparent en [30].

Le , sa compagne Bryana Holly a donné naissance à leur premier enfant[31].

FilmographieModifier

FilmsModifier

Prochainement

TéléfilmsModifier

Séries téléviséesModifier

Voix françaisesModifier

Notes et référencesModifier

  1. [1]
  2. a et b [2]
  3. https://www.thefashionisto.com/tom-ford-eyewear-spring-2010-campaign-nicholas-hoult-by-tom-ford/
  4. Interview par David Groison, Phosphore - juin 2011 (p20-21)
  5. https://www.rottentomatoes.com/m/x_men_first_class
  6. Critique-info.com
  7. https://www.rottentomatoes.com/m/warm_bodies
  8. https://www.boxofficemojo.com/movies/?id=warmbodies.htm
  9. https://www.rottentomatoes.com/m/jack_the_giant_slayer
  10. https://www.boxofficemojo.com/movies/?id=jackthegiantkiller.htm
  11. https://www.rottentomatoes.com/m/mad_max_fury_road
  12. https://www.rottentomatoes.com/m/dark_places_2015
  13. https://www.boxofficemojo.com/movies/?id=darkplaces.htm
  14. https://www.rottentomatoes.com/m/young_ones_2014
  15. https://www.rottentomatoes.com/m/kill_your_friends
  16. https://www.rottentomatoes.com/m/equals_2016
  17. https://www.boxofficemojo.com/movies/?id=equals.htm
  18. https://www.rottentomatoes.com/m/x_men_apocalypse
  19. https://www.boxofficemojo.com/movies/?id=x-men2016.htm
  20. https://www.rottentomatoes.com/m/rebel_in_the_rye
  21. https://www.rottentomatoes.com/m/collide_2017
  22. https://www.boxofficemojo.com/movies/?id=autobahn.htm
  23. https://www.rottentomatoes.com/m/sand_castle_2017
  24. https://www.rottentomatoes.com/m/sand_castle_2017
  25. https://www.indiewire.com/2019/04/the-current-war-director-weinstein-cut-bad-reviews-release-1202055391/
  26. https://www.rottentomatoes.com/m/the_favourite_2018
  27. (en) Emily Sheridan, « 'He has absolutely no idea how good-looking he is': Jennifer Lawrence opens up on boyfriend Nicholas Hoult », (consulté le 27 septembre 2016).
  28. Aurélie Ngambi, « Jennifer Lawrence : C’est fini avec Nicholas Hoult ! », sur Aufeminin, (consulté le 27 septembre 2016).
  29. (en) Ayda Rivera, « Jennifer Lawrence, Nicholas Hoult reunite six months after split, are now 'fully back on': report », sur New York Daily News, (consulté le 27 septembre 2016).
  30. (en) Simi John, « Jennifer Lawrence and Nicholas Hoult Split for Second Time: Couple Blame 'Difficult Schedules' for Break-Up », sur International Business Times, (consulté le 27 septembre 2016).
  31. « Nicholas Hoult : L'ex de Jennifer Lawrence, papa pour la première fois ! », sur PurePeople (consulté le 18 avril 2018).
  32. a b c d e et f « Comédiens ayant doublé Nicholas Hoult en France » sur RS Doublage.
  33. « Fiche du doublage français du film Jack le chasseur de géants » sur AlloDoublage
  34. Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  35. « Fiche du doublage français du film Mad Max: Fury Road » sur AlloDoublage
  36. « Fiche du doublage français du film Warm Bodies » sur AlloDoublage

Liens externesModifier