Aéroport international de Managua

aéroport desservant Managua, Nicaragua

Aéroport International Augusto C. Sandino
Aeropuerto Internacional Augusto C. Sandino
Augusto C. Sandino International Airport
Image illustrative de l’article Aéroport international de Managua
Localisation
Pays Drapeau du Nicaragua Nicaragua
Ville Managua
Coordonnées 12° 08′ 29″ nord, 86° 10′ 05″ ouest
Altitude 59 m (194 ft)
Géolocalisation sur la carte : Nicaragua
(Voir situation sur carte : Nicaragua)
MGA
MGA
Pistes
Direction Longueur Surface
09/27 2 442 m (8 012 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA MGA
Code OACI MNMG
Type d'aéroport Public / Militaire
Gestionnaire Empresa Administradora de Aeropuertos Internacionales
Site web gestionnaire Consulter

L'aéroport international de Managua (en espagnol Aeropuerto Internacional Augusto C. Sandino), (code AITA : MGA • code OACI : MNMG) est un aéroport domestique et international desservant la ville de Managua, capitale du Nicaragua en Amérique centrale, et située près de l'océan Pacifique.

HistoireModifier

Avant l'aéroport Augusto C. Sandino, Managua était desservi par l'aéroport Xolotlan, à environ 2 miles à l'est de Managua. Construit en 1915, il devint très vite trop petit pour la croissance du trafic aérien de Managua. Ainsi, le 22 janvier 1942, le gouvernement du Nicaragua et de Pan American Airways signent un contrat pour construire un aéroport à Las Mercedes Country Estate qui a inspiré le nom de l'aéroport de Las Mercedes[1]. Las Mercedes fut ensuite rénové pour permettre l’atterrissage d'appareils plus imposants, et inauguré le 4 juillet 1968 par Anastasio Somoza Debayle[2].

Au début des années 1970, Las Mercedes s'est adapté à des normes plus modernes, tels que quatre inspecteurs de santé, huit agents d'immigration et dix douaniers-inspecteurs.

Lorsque les Sandinistes prennent le pouvoir, l'aéroport est baptisé en hommage à Augusto Sandino. L'aéroport se détériora les années qui suivirent, jusqu'à sa rénovation en 1996. Il fut renommé Aéroport international de Managua en 2001 par le président Arnoldo Aleman, puis reprit son nom précédent avec le président Daniel Ortega.

L'aéroport fut le hub de la compagnie aérienne nationale LANICA (jusqu'en 1978), d'AERONICA de 1979 aux années 1980 et NICA par la suite. Lorsque NICA est devenu un membre de Grupo TACA dans les années 1990, le nombre de liaisons avec le reste de l'Amérique latine a considérablement augmenté.

Selon EAAI (Empresa Administradora de Aeropuertos Internacionales), ACS est l'aéroport le plus moderne en Amérique centrale et le 4e plus sûr au monde.[réf. nécessaire]

SituationModifier

Compagnies aériennes et destinationsModifier

CompagniesDestinations
  Aeroméxico ConnectMexico-B. Juárez
  American AirlinesMiami
  Avianca Costa RicaSan José-J. Santamaría
  Avianca El SalvadorMiami, San Salvador-M. O. A. Romero y Galdámez
  Avianca GuatemalaGuatemala-La Aurora, San Salvador-M. O. A. Romero y Galdámez
  ConviasaCaracas-Maiquetía, La Havane-José Martí, Panama-Tocumen
  Copa AirlinesGuatemala-La Aurora, Panama-Tocumen, San José-J. Santamaría
  Delta Air LinesAtlanta H.-Jackson
  La Costeña

Charter:Montélimar (en)

  Spirit AirlinesFort Lauderdale-Hollywood
  United AirlinesHouston-George Bush

Édité le 20/03/2020

CargoModifier

CompagniesDestinations
  Amerijet InternationalMiami, Panama-Tocumen, San Pedro Sula-R. V. Morales
  UPS AirlinesMiami, Panama-Tocumen, San Salvador-M. O. A. Romero y Galdámez

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. (es) « Aeropuerto Internacional "Augusto C. Sandino" »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) [PDF], EAAI (consulté le 3 juin 2015), p. 2
  2. Kathryn Westcott, « Flying from where?; Cultural Heritage », BBC News,‎ (lire en ligne[archive], consulté le 17 octobre 2007)

Voir aussiModifier

Lien externeModifier