Ouvrir le menu principal

30e Régiment de Dragons
Image illustrative de l’article 30e régiment de dragons
Insigne du 30e régiment de Dragons.

Pays Drapeau de la France France
Branche armée de terre
Type Régiment de Dragons
Rôle Cavalerie
Devise Il le boute dehors
Inscriptions
sur l’emblème
Caldiero 1805
Wagram 1809
La Moskova 1812
l'Yser 1914
l'Avre 1918
Guerres Première Guerre mondiale

le 30e régiment de dragons (30e RD) est une unité de cavalerie de l’armée française actuellement dissoute.

Sommaire

Création et différentes dénominationsModifier

Chefs de corpsModifier

EtendardModifier

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[1]:

Historique des garnisons, combats et bataillesModifier

Ancien RégimeModifier

Guerres de la Révolution et de l’EmpireModifier

De 1815 à 1848Modifier

03/01/1938 : le 30e Régiment de Dragons est en garnison à Borny (Moselle).

Second EmpireModifier

De 1871 à 1914Modifier

Première Guerre mondialeModifier

1914Modifier

1915Modifier

1916Modifier

1917Modifier

1918Modifier

Entre-deux-guerresModifier

Seconde Guerre mondialeModifier

Le Groupement de Cavalerie est destiné à former à la mobilisation des Groupes de Reconnaissance. Aussi, dès la déclaration de guerre, le 30e Régiment de Dragons disparaît-il en tant que tel pour se répartir et donner naissance à quatre Groupes de Reconnaissance :

De 1945 à nos joursModifier

Dissous en septembre 1978, il forme le 5e régiment de dragons [2]

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au régimentModifier

Traditions et uniformesModifier

InsigneModifier

DeviseModifier

Il le boute dehors.

Personnages célèbres ayant servi au 30e régiment de dragonsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007
  2. (cf blog du 30e Régiment de Dragons.)

Sources et bibliographieModifier

  • Musée des Blindés ou Association des Amis du Musée des Blindés 1043, route de Fontevraud, 49400 Saumur.
  • Historique du 30e régiment de dragons : campagne 1914-1918, Nancy, Berger-Levrault, 36 p., disponible sur Gallica.

Voir aussiModifier