1708 en santé et médecine

événements liés à la santé et la médecine en 1708
Chronologies
Années :
1705 1706 1707  1708  1709 1710 1711
Décennies :
1670 1680 1690  1700  1710 1720 1730
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Philosophie Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

ÉvénementsModifier

  • 17 janvier : « Édit portant création d'offices de médecins et de chirurgiens des armées du Roy, avec l'État des appointemens qui leur seront payez[1]. »
  •  : Jean-Claude-Adrien Helvétius, futur médecin de la Cour de Philippe d'Orléans, obtient son titre de docteur en médecine de la Faculté de Paris.
  • L'hiver 1708-1709 est particulièrement rigoureux. Dans le Morvan par exemple, le froid fait entièrement geler la plupart des ruisseaux et des étangs en moins de 4 heures et le dégel voit des morceaux de glace de 1 m d'épaisseur[2].

PublicationModifier

NaissancesModifier

DécèsModifier

RéférencesModifier

  1. Louis XIV (1638-1715 ; roi de France), Édit portant création d'offices de médecins et de chirurgiens des armées du Roy, avec l'État des appointemens qui leur seront payez, Paris (rue de la Harpe), Veuve François Muguet et Hubert Muguet, , 16 p. (lire en ligne sur Gallica).
  2. Le Morvand ou essai géographique, topographique et historique sur cette contrée, Jean-François Baudiau, curé de Dun-les-Places. 1867.
  3. (la) Herman Boerhaave, Institutiones medicae, in usus annuae exercitationis domesticos digestae cum praefatione nova de studio medico difficili, sed jucundo Johannis Philippi Burggravii (Édition de 1710), Francfort, Georgius Henricus Oehrlingius, , 258 p. (lire en ligne).
  4. Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes, t. 42, Paris, A. Thoisnier Desplaces, , 714 p. (lire en ligne sur Gallica), p. 41-47.

Article connexeModifier