Ouvrir le menu principal
Étoile de Tressignaux
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création 1993
Organisateur(s) Les Amis du Vélo
Éditions 27 (en 2019)
Catégorie Régionale
Type / Format course d'un jour
Périodicité annuel (mars)
Lieu(x) Drapeau de la France France
Blason département fr Côtes-d’Armor.svg Côtes-d'Armor
Participants 200 (en 2017)
Statut des participants amateurs
Site web officiel www.etoiledetressignaux.com

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : France Cyrille Patoux
Plus titré(s) Drapeau : France Yannick Flochlay
(2 victoires)

L'Étoile de Tressignaux est une course cycliste française disputée à Tressignaux en Bretagne et créée en 1993. Elle se dispute le deuxième week-end de l'ouverture de la saison cycliste en Bretagne.

Sommaire

HistoireModifier

Le est né « le 1er Souvenir Bruno-Guillou » [1] en critérium sur le circuit de la Croix de Pierre long d'environ quatre kilomètres. On pouvait voir sur la ligne de départ dans la catégorie Junior/Sénior pour ce premier rendez-vous cycliste à Tressignaux des coureurs comme Jacques Burlot, Les frères Mahé, Vincent Balhadrouf, Michel Bourdonnais, Marcel Le Méhauté, Pierrick Basset, Denis Theffo... En cadet, on pouvait retrouver des coureurs tel que Sébastien Hinault, Denis Salmon, Arnaud Le Roux, Renaud Brezellec... Même les plus jeunes étaient présents avec les pré-licenciés, ainsi on pouvait retrouver Manuel Michot, Frédéric Guégan, Anne-Sophie Burlot...

L'Étoile de Tressignaux, c'est-à-dire l'épreuve en ligne, a vu le jour en 1993. En très peu de temps, elle est devenue incontournable des bons coureurs de la région et d'ailleurs. Cette course sillonnait en 1993 et comme maintenant les routes des communes avoisinantes de Tressignaux. Cette première étoile de Tressignaux s'adressait aux séniors 3 et 4 et aux juniors. Aujourd'hui, elle est ouverte aux 1re, 2e et 3e catégories ainsi qu'aux juniors. La première édition fut remportée par Sébastien Hinault.

PalmarèsModifier

Année Vainqueur Deuxième Troisième
1993   Sébastien Hinault   Cyril Prise   Stéphane Corlay
1994   Sylvain Le Taconnoux   Yoann Le Boulanger   Thierry Mest
1995   Claude Le Flochmoen   Joane Nevo   Philippe Jean
1996   Laurent Paumier   Sébastien Foucher   Jacques Burlot
1997   Sébastien Duclos   Milloux   Christophe Le Bourhis
1998   Olivier Boyer   Samuel Gicquel   S. Quémeneur
1999   Jérôme Lefoul   Mickaël Michot   A. Le Brun
2000   Cédric Hervé   Gwénaël Lambert   Éric Robinard
2001   Yannick Flochlay   Darren Benson   Lionel Le Han
2002   Yannick Flochlay   François Parisien   F. Juvaux
2003   Philippe Vaillant   Antoine Cadet   Loïc Le Bellec
2004[2]   Benoît Jouanigot   Herman Conan   Josué Gillet
2005   Cyrille Le Gall   Christophe Le Bourhis   Éric Lannuzel
2006[3]   Jonathan Pottier   Benoît Jouanigot   Gwénolé Michel
2007[4]   Romain Le Goff   Manuel Michot   Freddy Ravaleu
2008[5]   William Le Corre   Denis Kudashev   Vincent Ragot
2009[6]   Johan Le Bon   Vincent Guego   David Chopin
2010[7],[8]   Régis Geffroy   William Le Corre   David Chopin
2011[9],[10]   Maxime Cam   Régis Geffroy   Benjamin Le Montagner
2012[11]   Loïc Tallot   Kévin Guibert   Baptiste Haye
2013[12],[13]   Douglas Dewey   Cyril Delory   Stéphane Lebreton
2014[14],[15]   Fabien Schmidt   Tony Périou   Kévin Guillot
2015[16],[17]   Ludovic Poilvet   Alexandre Kermarrec   Tony Périou
2016[18]   Stéphen Guével   David Chopin   Maxime Le Montagner
2017[19],[20]   Matthieu Gaultier   Vincent Travers   Nicolas David
2018[21],[22]   Alexis Renard   Lewis Bulley   Matthieu Gaultier
2019[23]   Cyrille Patoux   Siarhei Shauchenka   Maxime Dransart

Notes et référencesModifier

  1. « Historique de la course », sur www.etoiledetressignaux.com (consulté le 14 mars 2015)
  2. « Etoile de Tressignaux Benoît Jouanigot la bonne surprise », sur letelegramme.fr,
  3. « ÉTOILE DE TRESSIGNAUX La pointe de vitesse de Jonathan Pottier », sur letelegramme.fr,
  4. « Tressignaux. Romain Le Goff termine le travail », sur letelegramme.fr,
  5. « Etoile de Tressignaux William Le Corre, à deux contre un », sur letelegramme.fr,
  6. « 17e Étoile. Les vainqueurs de l'épreuve », sur letelegramme.fr,
  7. Michaël Gilson, « L'Etoile de Tressignaux : Classement », sur directvelo.com,
  8. « Cyclisme : Tressignaux : Régis Geffroy commence fort », sur ouest-france.fr,
  9. Michaël Gilson, « Etoile de Tressignaux : Classement », sur directvelo.com,
  10. « Le Briochin Maxime Cam sans complexe », sur ouest-france.fr,
  11. Frédéric Gachet, « Etoile de Tressignaux : Classement », sur directvelo.com,
  12. Frédéric Gachet, « Etoile de Tressignaux : Classement », sur directvelo.com,
  13. « Etoile de Tressignaux. Douglas Dewey s'installe en Bretagne », sur letelegramme.fr,
  14. Nicolas Gachet, « Etoile de Tressignaux : Classement », sur directvelo.com,
  15. « Schmidt le plus fort à Tressignaux », sur ouest-france.fr,
  16. Frédéric Gachet, « Etoile de Tressignaux : Classement », sur directvelo.com,
  17. « Ludovic Poilvet s'impose en solitaire », sur ouest-france.fr,
  18. Frédéric Gachet, « Etoile de Tressignaux : Classement », sur directvelo.com,
  19. Frédéric Gachet, « Etoile de Tressignaux : Classement », sur directvelo.com,
  20. « Matthieu Gaultier la voulait plus que tout », sur ouest-france.fr,
  21. Michaël Gilson, « Etoile de Tressignaux : Classement », sur directvelo.com,
  22. « Alexis Renard s'impose en rouleur », sur ouest-france.fr,
  23. Frédéric Gachet, « Etoile de Tressignaux : Classement », sur directvelo.com,

Liens externesModifier