Éric Tomas

politicien belge

Éric Tomas
Fonctions
Bourgmestre d'Anderlecht
En fonction depuis le
(8 ans, 7 mois et 27 jours)
Élection 14 octobre 2012
Réélection 14 octobre 2018
Coalition PS-sp.a-cdH - Ecolo-Groen - DéFI
Prédécesseur Gaëtan Van Goidsenhoven
Ministre bruxellois de l’Emploi, de l’Économie, de l’Énergie, du Logement et de la Politique agricole[1]

(4 ans, 11 mois et 28 jours)
Ministre-président Jacques Simonet
François-Xavier de Donnea
Daniel Ducarme
Jacques Simonet
Gouvernement Simonet I
de Donnea
Ducarme
Simonet II
Prédécesseur Charles Picqué (Emploi)
Jos Chabert (Économie)
Vic Anciaux (Énergie)
Successeur Benoît Cerexhe (Emploi & Économie)
Évelyne Huytebroeck (Énergie)
Charles Picqué (Logement)
Président du Parlement de la région de Bruxelles-Capitale

(4 ans, 10 mois et 19 jours)
Législature 4e
Prédécesseur Magda De Galan
Successeur Françoise Dupuis
Biographie
Date de naissance (73 ans)
Lieu de naissance Uccle (Belgique)
Nationalité Belge
Parti politique PS
Profession Ingénieur civil

Éric Tomas, né le à Uccle, est un ingénieur civil, docteur en sciences appliquées diplômé (ancien assistant de l’Université libre de Bruxelles où il fut maître de conférences jusqu'en 2009). C'est un homme politique belge, membre du PS.

Carrière politiqueModifier

Dès 1977, il milite au sein du Parti socialiste et devient collaborateur, en 1980 et 1981, de Philippe Moureaux alors ministre de l’Intérieur et ministre et des Réformes institutionnelles (Martens III) , puis ministre de la Justice et des Réformes institutionnelles (Martens IV)[2].

Il devient bourgmestre d’Anderlecht en 2012. Il est réélu aux élections de 2018, et exerce la fonction jusqu’en 2021[3].

Mandats politiquesModifier

RéférencesModifier

  1. Portefeuille de la Politique agricole ajouté le .
  2. a et b Hayez s.a., « Portrait du nouveau Président Eric Tomas », PÉRIODIQUE D’INFORMATION BILINGUE DU CONSEIL DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE,‎ n° 1 octobre 2004 session 2004-2005 (lire en ligne)
  3. ARNAUD FARR, « Anderlecht: le bourgmestre Eric Tomas arrêtera en 2021 », La Libre Belgique,‎ (lire en ligne)
  4. a et b « Les 9 mandats de Eric Tomas (PS) », sur Cumuleo (consulté le 4 juin 2018)

Liens externesModifier