Ouvrir le menu principal

Le Gouvernement Simonet II est le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, en Belgique, dirigé par le libéral Jacques Simonet et formé par une coalition penta-partite, associant les familles socialiste (PS francophone et sp.a flamand), libérale (VLD flamand et MR francophone) et le parti démocrate-chrétien flamand (CD&V).

Ce gouvernement a été formé à la suite de la démission de l'ancien Ministre-Président, Daniel Ducarme, remplacé au pied levé par Jacques Simonet. Il succède donc au Gouvernement Ducarme

Ce gouvernement a pris cours le pour passer le témoin le au Gouvernement Picqué III.

Composition du GouvernementModifier

Jacques Simonet (MR) Ministre-Président, chargé des pouvoirs locaux, de l'aménagement du territoire, des monuments et sites, de la rénovation urbaine, de la propreté publique et de la recherche scientifique.
Guy Vanhengel (VLD) Ministre des finances, du budget, de la fonction publique et des relations extérieures.
Éric Tomas (PS) Ministre de l'emploi, de l'économie, de l'énergie, du logement et de la politique agricole.
Didier Gosuin (MR-FDF) Ministre de l'environnement, du commerce extérieur, de la politique de l'État, de la propreté publique et de la conservation de la nature,
Jos Chabert (CD&V) Ministre des transports, des travaux publics, de l'aide médicale urgente et de la lutte contre l'incendie
Willem Draps (MR) Secrétaire d'État à l'urbanisme, à la régie foncière, au patrimoine et aux taxis
Alain Hutchinson (PS) Secrétaire d'État au logement social
Pascal Smet (sp.a) Secrétaire d'État à la mobilité, à la fonction publique et au service d'incendie et d'aide médicale urgente