Ouvrir le menu principal

Érable de Miyabe

espèce de plantes

Acer Miyabei

L’Acer miyabei (érable de Miyabe; Anglais: Miyabe Maple; Japonais: クロビイタヤ: kurobiitaya) est une espèce d’érable originaire du Japon, où il pousse dans les régions d’Hokkaidō et de Tōhoku au nord de Honshū[1].

C’est un arbre à feuilles caduques, de petite à moyenne taille s’élevant de 10 à 20 m de hauteur (rarement plus de 10 m chez nous), avec un tronc atteignant de 30 à 40 cm de diamètre dont l'écorce parcourue de fortes stries et grossièrement squameuse est de couleur gris brun. Les feuilles qui comportent cinq lobes (les deux lobes situés à la base de la feuille sont généralement plus petits), de 7 à 20 cm de longueur et 12 à 20 cm de largeur ont un long pétiole produisant un latex blanc à la coupure. Les fleurs jaune vert à corymbes dressés apparaissent au printemps au moment même ou les feuilles s’ouvrent.

Le fruit est unesamare à deux graines ailées jumelées formant un angle de 180°, chaque graine a 8 mm de largeur est plate et a deux ailes de 2 cm[1],[2].

C’est une espèce rare menacée de disparition, confinée à des régions s’étendant le long des ruisseaux et rivières[3],[1].

Il y deux variétés biologiques de cet arbre[4] :

  • Acer miyabei var. miyabei. Samaras downy.
  • Acer miyabei var. shibatai (Nakai) Hara. Samaras hairless.

Il est très proche de l’espèce Acer miaotaiense de Chine (certains auteurs considèrent ce dernier comme une sous-espèce l’A. miyabei et la dénomment Acer miyabei subsp. miaotaiense (P.C.Tsoong) E.Murray), et de l’Acer campestre d’Europe[1],[2],[5].

RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a b c et d Rushforth, K. (1999). Trees of Britain and Europe. Collins (ISBN 0-00-220013-9).
  2. a et b Les Érables : Acer miyabei.
  3. (en)Red List of Threatened Plants of Japan.
  4. Search for kurobiitaya « (in Japanese) »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 4 septembre 2017); google translation
  5. Flora of China (draft): « Acer »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 4 septembre 2017)