Sapindales

ordre de plantes dicotylédones

Les Sapindales sont un ordre de plantes dicotylédones. Fleurs principalement pentacycliques, elles sont caractérisées par deux verticilles d'étamines (parfois réduites à un staminode) et un disque nectarifère en position variable (nectaire parfois réduit à des glandes internes), d'où son ancienne classification dans les « Disciflores »[1].

La classification phylogénétique APG II (2003)[2] a détaché la famille des Picramniaceae des Simaroubaceae, et la classification phylogénétique APG III (2009)[3] lui a attribué le nouvel ordre des Picramniales.

CronquistModifier

En classification classique de Cronquist (1981)[4], il comprend 15 familles :

APGModifier

La classification phylogénétique APG (1998)[5] ne retient que les familles suivantes :

N.B. "[+ ...]" = famille optionnelle

APG IIModifier

En classification phylogénétique APG II (2003)[2] la circonscription est légèrement modifiée :

La classification proposée par Angiosperm Phylogeny Website [] n'accepte pas les familles optionnelles et l'ordre comprend alors 9 familles.

Les différences par rapport à la classification classique sont moins grandes que ce qu'il y paraît. La famille des Anacardiaceae (APG II) comprend les plantes de la famille des Julianiaceae. La famille des Kirkiaceae provient de la famille des Simaroubaceae (classique). La famille des Rutaceae (APG II) comprend les plantes de la famille des Cneoraceae. La famille des Sapindaceae (APG II) comprend les plantes de la famille des Aceraceae et de la famille des Hippocastanaceae.

APG IIIModifier

En classification phylogénétique APG III (2009)[3] la circonscription est :

Notes et référencesModifier

  1. Bernard Boullard, Plantes & champignons : dictionnaire, De Boeck Secundair, (lire en ligne), p. 265
  2. a et b (en) Angiosperm Phylogeny Group, « An update of the Angiosperm Phylogeny Group classification for the orders and families of flowering plants: APG II », Botanical Journal of the Linnean Society, Wiley-Blackwell, Linnean Society of London et OUP, vol. 141, no 4,‎ , p. 399–436 (ISSN 0024-4074 et 1095-8339, DOI 10.1046/J.1095-8339.2003.T01-1-00158.X) 
  3. a et b (en) Angiosperm Phylogeny Group, « An update of the Angiosperm Phylogeny Group classification for the orders and families of flowering plants: APG III », Botanical Journal of the Linnean Society, Wiley-Blackwell, Linnean Society of London et OUP, vol. 161, no 2,‎ , p. 105–121 (ISSN 0024-4074 et 1095-8339, DOI 10.1111/J.1095-8339.2009.00996.X) 
  4. (en) Arthur Cronquist, An Integrated System of Classification of Flowering Plants, New York, Columbia University Press, (ISBN 0-231-03880-1, OCLC 1136076363, lire en ligne) 
  5. (en) Angiosperm Phylogeny Group, « An ordinal classification for the families of flowering plants », Annals of the Missouri Botanical Garden, Jardin botanique du Missouri, vol. 85, no 4,‎ , p. 531–553 (ISSN 0026-6493, 2162-4372, 0893-3243 et 2326-487X, DOI 10.2307/2992015, JSTOR 2992015, lire en ligne) 

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :