Émilie de Saxe

Émilie de Saxe () est la troisième épouse du margrave Georges de Brandebourg-Ansbach. Ses deux précédentes épouses meurt avant son accession au titre, elle est la seule à porter le titre de margravine.

Émilie de Saxe
Image dans Infobox.
Émilie de Saxe par Lucas Cranach l'Ancien.
Titre de noblesse
Margravine
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
AnsbachVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Aemilia von SachsenVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfants
Parentèle
Autres informations
Religion
Coat of arms of Saxony.svg
Blason

BiographieModifier

Émilie est la fille du duc Henri IV de Saxe et de son épouse Catherine de Mecklembourg. Elle est membre de la Maison de Wettin.

Le , elle épouse Georges de Brandebourg, héritier du margrave de Brandebourg-Ansbach, qui est reconnu comme le duc de Silésie. Il administre le Brandebourg-Culmbach au nom d'Albert II Alcibiade de Brandebourg-Culmbach, le fils de son défunt frère Casimir de Brandebourg-Culmbach. Le mariage produit l'héritier qu'il a espéré: Georges-Frédéric Ier de Brandebourg-Ansbach, plus tard, margrave de Brandebourg-Ansbach.

Après la mort de son mari, en 1543, Émilie est le tuteur légal de son fils mineur Georges Frédéric jusqu'en 1556. Elle lui fournit une éducation humaniste. Cependant, la régence de Brandebourg-Ansbach est administrée conjointement par les Électeurs de Saxe, les Électeurs de Brandebourg, et le landgrave de Hesse, Philippe Ier de Hesse.

Émilie est décrite comme sage, vertueuse et pieuse. Elle est une stricte luthérienne et s'oppose activement au catholicisme dans les territoires de son mari et son fils[1]. Dans la vie plus tard, elle se retire dans son douaire.

DescendanceModifier

Elle a les enfants suivants :

RéférencesModifier

Liens externesModifier