Mike Bailey (catch)

catcheur canadien

Émile Charles Baillargeon-Laberge (né le à Laval) plus connu sous le nom de ring de Mike Bailey est un catcheur canadien.

Mike Bailey
Mike Bailey 2020.jpg
Mike Bailey en 2020
Données générales
Nom de naissance
Émile Charles Baillargeon-Laberge
Nom de ring
Mike Bailey
Nationalité
Naissance
Taille
5 8 (1,73 m)[1]
Poids
174 lb (79 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Carrière pro.
18 février 2006 - aujourd'hui

JeunesseModifier

Émile Charles Baillargeon-Laberge est un fan de catch depuis l'enfance notamment des catcheurs plutôt petit comme Sean Waltman, Shawn Michaels ou encore Bret Hart[2]. pratique les arts martiaux et notamment le taekwondo où il est ceinture noire 4e dan[3],[4].

CarrièreModifier

Débuts (2006-2010)Modifier

Émile Charles Baillargeon-Laberge s'entraîne à l'école de la Montérégie Wrestling Federation auprès de Fred « La Merveille »[3]. Il commence sa carrière dans cette fédération ainsi qu'à la Fédération de Lutte Québécoise[3].

Pro Wrestling Guerrilla (2015-2016)Modifier

Lors de PWG Mystery Vortex III, il perd contre Roderick Strong et ne remporte pas le PWG World Championship[5],[6].

Lors de PWG Lëmmy, il perd contre Adam Cole[7].

Dramatic Dream Team/DDT New Attitude (2016-...)Modifier

Le , lui et Konosuke Takeshita battent Damnation (Daisuke Sasaki et Tetsuya Endo) et remportent les KO-D Tag Team Championship[8]. Le , ils perdent les titres contre Masakatsu Funaki et Yukio Sakaguchi[9].

Le , lui et MAO conservent leur titres contre Makoto Oishi et Shiori Asahi, remportent les Strongest-K Tag Team Championship de ces derniers et deviennent doubles champions[10].

Caractéristiques au catchModifier

 
Mike Bailey donnant un coup de pied au visage

PalmarèsModifier

  • Capital City Championship Combat
    • 1 fois C4 Champion
    • 1 fois C4 Tag Team Champion avec Kevin Steen
    • Snowbrawl Tournament (2014)
  • International Wrestling Syndicate
    • 1 fois IWS World Heavyweight Championship
  • Kaientai Dojo
    • 1 fois Strongest-K Tag Team Championship avec MAO (actuel)
  • Monteregie Wrestling Federation
    • 1 fois MWF Tag Team Championship avec Alex Silva
    • 1 fois MWF Regional Championship
    • 1 fois MWF Junior Championship

Récompenses des magazinesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « Mike Bailey », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 15 janvier 2019)
  2. « Mike Bailey, la prochaine vedette québécoise », sur RDS, (consulté le 15 janvier 2019)
  3. a b et c Jean-François Kelly, « DANS MA MIRE : MIKE BAILEY », sur lutte.quebec,
  4. (en-US) Jamie Melissa Hemmings, « 'Speedball' Mike Bailey is on a roll » [archive], sur canoe.com, (consulté le 30 janvier 2019)
  5. (en) « Show results - 6/26 PWG in Reseda, Calif.: Huge show with no advanced line-up - new PWG tag champs, faction re-forms, PWG Title match, Alexander says good-bye, big celebrities at ringside, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 27 juin 2015)
  6. (en) « PWG Mystery Vortex III June 26 Reseda, CA, results: Roderick Strong vs. Mike Bailey, celebs in attendance », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 1er juillet 2015)
  7. (en) « Steve & Andrew Review PWG’s “Lëmmy” », socaluncensored.com, (consulté le 6 janvier 2019)
  8. (ja) « ja:大阪オクトパス2016~浪花節だよプロレスは~ », DDT Pro-Wrestling (consulté le 4 décembre 2016)
  9. (ja) « ja:Road to Super Arena in Oyodo~ドラマティック・ドリーム・天六~ », DDT Pro-Wrestling (consulté le 9 janvier 2017)
  10. (en) « DDT “SHIMO-KITAZAWA FIGHTING THEATER 2019” Results », dramaticddt.wordpress.com, (consulté le 6 janvier 2019)
  11. a b c d et e (en) Mike Bailey sur Wrestlingdata

Liens externesModifier