Émile Bouchet

avocat, député
Émile Bouchet
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
NiortVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouchet.

Émile Bouchet, né Paul Émile Bouchet, le à Embrun, mort le 27 juin 1918 au VEZINET[Passage problématique] député français.

BiographieModifier

Son père est avocat à Embrun et adjoint au maire.Bouchet fait son droit à Paris, puis s'inscrit au barreau d'Embrun. Conseiller d'arrondissement des Hautes-Alpes à la chute de l'Empire, il participe aux premiers soubresauts de la commune de Marseille dès le 8 novembre 1870. il est nommé substitut du procureur de la République le 4 septembre et abandonne ses fonctions lors de l'insurrection de mars. Lié à Gaston Crémieux et à Maurice Rouvier, il est compromis avec le pouvoir insurrectionnel. Emprisonné pendant trois mois, il est acquitté mais interdit de barreau.

Élu du 7 janvier 1872 au 1er janvier 1884 dans les Bouches-du-Rhône sur les listes de l'Union républicaine puis de la gauche radicale, Il siège d'abord à l'union républicaine (extrême gauche), et vote avec son groupe contre le gouvernement du 24 mai et contre la démission de Thiers.

En 1877, signataire du manifeste des 363 lors de la crise du 16 mai, il est parmi les députés radicaux qui suivent Léon Gambetta ; il vote néanmoins l'amnistie plénière et la séparation de l'Église et de l'État chaque fois qu'elles sont mis au vote. En 1879, il fonde à Marseille un cabinet d'avocats avec le futur député de la Cochinchine Jules Blancsubé (union républicaine) et le futur député de l'Algérie Eugène Etienne (opportuniste).

Représentant des Annamites, il est poursuivi comme administrateur de la compagnie d'assurance maritime le Zodiaque (constituée le 19 février 1879) et condamné, le 10 décembre 1884, à huit mois de prison. D'autres condamnations sont prononcées avec la sienne, notamment celle du député varois Marius Poulet pour des délits qualifiés aujourd'hui d'abus de biens sociaux. Bouchet obtient une réduction de sa peine de quatre mois mais quitte la France presque aussitôt pour le Tonkin (selon le nom de l'époque). Il est un des premiers avocats à s'installer à Hanoï. Son coinculpé, Marius Poulet est enfermé dans un asile d'aliénés à Marseille en 1890 et meurt en 1892 à Saint-Anne. Bouchet rentre dans l'anonymat.

SourcesModifier