Ouvrir le menu principal

Éloi Leclerc

prêtre et écrivain français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leclerc.

Éloi Leclerc
Biographie
Nom de naissance Henri Leclerc
Naissance
Landerneau (Finistère)
Ordre religieux Ordre des Frères mineurs
Ordination sacerdotale
Décès (à 94 ans)
Saint-Servan (Ille-et-Vilaine)

Éloi Leclerc, né Henri Leclerc le à Landerneau (Finistère) et mort le à Saint-Servan (Ille-et-Vilaine), est un prêtre et écrivain catholique français.

BiographieModifier

Né le 24 juin 1921 à Landerneau dans une famille de onze enfants, Henri Leclerc fait ses études secondaires au collège franciscain de Fontenay-sous-Bois. En 1939, il entre au noviciat franciscain à Amiens où il choisit le nom de Frère Éloi. Il étudie ensuite la philosophie à Carrières-sous-Poissy. Il fait sa première profession religieuse en décembre 1940 à Quimper.

Envoyé en septembre 1943 en Allemagne dans le cadre du STO, il travaille comme manutentionnaire à la gare de Cologne. La Gestapo l'arrête en juillet 1944 en même temps que quelque soixante autres séminaristes, prêtres et religieux sous l'accusation de propagande antinazie. Il est envoyé au camp de concentration de Buchenwald. En avril 1945, le camp est évacué à l'approche des armées alliées. Après avoir rallié à pied la gare de Weimar les prisonniers sont conduits à Dachau dans un train de marchandise dans un périple qui dure du 7 au . Entassés par cent par wagon, beaucoup ne survivent pas au voyage. Éloi Leclerc est libéré le lendemain de son arrivée à Dachau par les troupes américaines, soit le . Il n'évoquera cette période de sa vie qu'en 1999 dans Le Soleil se lève sur Assise.

Éloi Leclerc est ordonné prêtre à Poissy en juillet 1948 et poursuit ses études à l'Institut catholique de Paris pendant trois ans. Il commence à écrire à la fin des années 1950, principalement sur saint François d'Assise, et enseigne ensuite la philosophie au couvent de Metz puis au collège franciscain de Phalsbourg. Il professe jusqu’en 1983.

Il vit ensuite plusieurs années en solitaire dans l'ermitage de Bellefontaine (Maine-et-Loire), puis s’installe en 1989 chez les Petites sœurs des pauvres à Saint-Servan où il meurt le [1].

Liens familiauxModifier

Éloi Leclerc est le frère d'Édouard Leclerc, fondateur en 1949 de l'enseigne de grande distribution E. Leclerc[2]. Il est donc aussi l'oncle de Michel-Édouard Leclerc, qui a succédé à son père. L'un de ses autres frères, Michel, est le fondateur des pompes funèbres Roc'Eclerc ainsi que de la chaîne de vente de voitures Auto-Eclerc.

ŒuvreModifier

  • Sagesse d’un pauvre, 1959
toujours un livre de référence en matière de spiritualité.
  • Exil et tendresse, 1962
  • Le Cantique des créatures ou Les symboles de l'union, 1970
analyse symbolique du Cantique des créatures de François d'Assise
  • Le Chant des sources, 1976
  • Le Peuple de Dieu dans la nuit
  • François d'Assise : le retour à l'Évangile, 1981
  • Mathias Grünewald, la nuit est ma lumière, 1984
  • Le Royaume caché, 1987
prix de littérature religieuse[3] 1988
  • Dieu plus grand, 1990
  • Rencontre d'immensités, 1993
  • Un maître à prier : François d'Assise, 1993
  • Chemin de contemplation, 1995
  • Le Maître du désir, 1998
  • Le soleil se lève sur Assise, 1999
  • Jeanne Jugan, le désert et la rose, 2000
sur la fondatrice des Petites sœurs des pauvres

ÉcritsModifier

Après l'épreuve de la guerre et de la déportation[4], le franciscain Éloi Leclerc a enseigné la philosophie avant d'écrire Sagesse d'un pauvre et Exil et tendresse. Il a publié ensuite de nombreux ouvrages de spiritualité[5].

Un autre sens à la Loi

« Cet attachement (des pharisiens) à la Loi ne manque pas de grandeur. Mais il y a un revers de la médaille. D'une part, ils ont voué à la Loi un culte qui a tourné à la « monolâtrie » ; d'autre part, ils se sont volontiers pris pour les artisans de leur propre salut, se posant en créanciers de Dieu et méprisant tous ceux qui n'avaient pas la science de la Loi et des traditions, et qu'ils qualifiaient de « maudits » (cf. Jn 7, 49).
Ces hommes ne peuvent comprendre Jésus, bien que sur beaucoup de points ils soient proches de son enseignement. Sa mission, à lui, n'est pas dictée de l'extérieur, par la situation politique de la nation ; elle ne procède pas d'un réflexe de défense même religieux, face au danger du moment. Elle jaillit tout entière d'une expérience intérieur extraordinaire : une expérience de plénitude. Dieu s'est communiqué à lui d'une manière ineffable, indépassable. Et dans cette communication, Jésus a la claire vision que le règne de Dieu est venu, qu'il est là.
Face à ce cadeau du ciel, la Loi n'est pas supprimée, mais elle prend un autre sens. Quelque chose la précède ; elle n'est pas l'absolu. L'absolu, c'est la grâce toute gratuite du Royaume, c'est la tendresse du Père. Et ici tout le savoir des pharisiens et des docteurs [...] ne pèse pas lourd et n'est d'aucun secours. L'important est de croire au don de Dieu et d'accueillir, dans l'humilité et l'action de grâce, la nouvelle proximité de Dieu qui s'offre en Jésus. Celui-ci ne demande pas aux pharisiens ni aux docteurs de renoncer à la Loi, mais à cette suffisance qui les fermes sur eux-mêmes et les empêche d'accueillir la grâce du Royaume dans sa radicale nouveauté : une grâce qui ne dépend pas de la volonté de l'homme ni de ses efforts, mais de la seule initiative du Père. »

— Éloi Leclerc. Le Royaume caché, Paris, DDB, 1987/2007, p. 91-92.

BibliographiesModifier

  • Dieu plus grand, Desclée de Brouwer, coll. « Hors Collection 2 », , 163 p. (ISBN 978-2220031514)
  • Chemin de contemplation, Desclée de Brouwer, coll. « Hors Collection 2 », , 131 p. (ISBN 978-2220036014)
  • Le Maître du désir, Desclée de Brouwer, coll. « Hors Collection 2 », , 155 p. (ISBN 978-2220039176)
  • Jeanne Jugan, le Désert et la Rose, Desclée de Brouwer, coll. « Hors Collection 2 », , 89 p. (ISBN 978-2220048246)
  • Rencontre d'immensités, Desclée de Brouwer, coll. « Hors Collection 2 », , 218 p. (ISBN 978-2220033624)
  • Pâques en Galilée, ou la rencontre du Christ pascal, Desclée de Brouwer, coll. « Hors Collection 3 », , 120 p. (ISBN 978-2220052991)
  • Le Royaume caché, Desclée de Brouwer, coll. « Hor. Coll. 3 », , 224 p. (ISBN 978-2220058375)
  • Sagesse d'un Pauvre, Desclée de Brouwer (22e édition), coll. « Spiritualité », (ISBN 978-2220058382)
  • François d'Assise. La joie parfaite, Points, coll. « Points sagesses », , 112 p. (ISBN 978-2757805060)
  • Le Peuple de Dieu Dans la Nuit, Ddb, (ISBN 978-2220061825)
  • Exil et tendresse, Editions Franciscaines, , 252 p. (ISBN 978-2850203008)
  • Le cantique des créatures, Editions Franciscaines, , 273 p. (ISBN 978-2850203169)
  • Michel Sauquet, Éloi Leclerc, où l'espérance franciscaine, Salvator, , 238 p. (ISBN 978-2706717031)

Notes et référencesModifier

  1. Claire Lesegretain, « L’écrivain franciscain Éloi Leclerc est mort », sur la-croix.com, site de La Croix, 13 mai 2016.
  2. Biographie succincte d'Éloi Leclerc sur la-croix.com
  3. « Le prix de littérature religieuse » sur le site du Syndicat des libraires de littérature religieuse (SLLR) (consulté le 30 mars 2017)
  4. BIOGRAPHIE : Éloi Leclerc, digne fils de saint François.
  5. Eloi Leclerc livre sa vision de la spiritualité franciscaine.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :