Ouvrir le menu principal

Élections régionales de 1998 en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Élections régionales de 1998 en Provence-Alpes-Côte d'Azur
123 sièges du conseil régional
Type d’élection Élections régionales
Corps électoral et résultats
Inscrits 2 939 819
Votants 1 698 961
57,79 %  −14
Vauzelle Meeting régionales 2010.jpg Michel Vauzelle – Gauche plurielle
Voix 497 517
30,51 %
 −3,6
Sièges obtenus 45  +1
JM Le Pen 22092007.jpg Jean-Marie Le Pen – FN
Voix 432 514
26,52 %
 +13
Sièges obtenus 37  +3
Francés Leotard.jpg François Léotard –
Voix 423 621
25,97 %
 −7,7
Sièges obtenus 37  −6
Liste arrivée en tête par département
Carte
Répartition des sièges au conseil régional
Diagramme
Président du conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur
Sortant Élu
Jean-Claude Gaudin
UDF
Michel Vauzelle
PS

Les élections régionales ont lieu en Provence-Alpes-Côte d'Azur le pour renouveler les 123 sièges du conseil régional.

Le président sortant, Jean-Claude Gaudin (UDF), ne se représente pas. Les listes de la gauche plurielle du socialiste Michel Vauzelle arrivent en tête, sans obtenir de majorité, alors que les listes de François Léotard (UDF-RPR) et Jean-Marie Le Pen (Front national) font jeu égal.

Contrairement à ce qui se passe dans d'autres régions et à la pratique de Jean-Claude Gaudin jusqu'alors, François Léotard refuse de s'allier au Front national pour remporter la présidence. Le lundi , Michel Vauzelle est élu président du conseil régional.

ContexteModifier

L'UDF Jean-Claude Gaudin qui préside la région depuis 1986 avec l'appui du RPR et du Front national, a été élu maire de Marseille en 1995 et ne se représente pas aux régionales. Pour lui succéder, la droite présente François Léotard, président national de l'UDF.

À gauche, Michel Vauzelle, maire socialiste d'Arles, conduit une liste de gauche plurielle alliant notamment les communistes et les Verts. Il affronte cependant une dissidence dans les Bouches-du-Rhône où le président du conseil général Lucien Weygand présente une liste « Priorité Provence »[1].

Jean-Marie Le Pen est le chef de file du Front national.

RésultatsModifier

Résultats régionauxModifier

Résultats des élections régionales du 15 mars 1998 en Provence-Alpes-Côte d'Azur[2]
Partis Tête de liste Voix Sièges
# %
PS-PCF-Verts[3]-PRG-MDC-DVG Michel Vauzelle 497 517 30,51 45
FN Jean-Marie Le Pen 432 514 26,52 37
UDF-RPR François Léotard 423 621 25,97 37
PS diss. Lucien Weygand 70 542 4,33 4
Divers écologistes 58 115 3,56
UDF-RPR diss. 23 993 1,47
Verts[3] 22 539 1,38
Divers droite 35 271 2,16
Divers 29 758 1,82
LO 19 769 1,21
Régionalistes 7 933 0,49
Inscrits 2 939 819 100
Votants 1 698 961 57,79
Exprimés 1 630 911 95,99

Résultats départementauxModifier

Élection du présidentModifier

Les résultats, qui placent la gauche en tête mais sans majorité, aboutissent à une situation tendue au moment de l'élection du président du conseil régional. François Léotard, dont les listes disposent du même nombre de sièges que le Front national déclare que le FN est une « formation néo-fasciste, qui pratique la haine et le racisme, l'antisémitisme et l'exaltation d'un passé qui n'a jamais existé ». Cette position est critiquée, notamment par Christian Estrosi, qui menait la liste de droite dans les Alpes-Maritimes, favorable à la reconduction de l'alliance existante depuis 1986 entre la droite avec le parti de Jean-Marie Le Pen[1].

La séance d'élection du président a lieu le vendredi , sous la présidence du doyen d'âge, l'élu FN Pierre Tinseaux. Lors des deux premiers tours de scrutin, aucun candidat n'obtient la majorité absolue nécessaire à l'élection. Christian Estrosi propose alors le report du vote, ce que lui accorde le président de séance. Estrosi souhaite profiter du week-end pour négocier un accord entre la droite et le FN qui empêche la gauche de remporter la présidence[1].

Toutefois, aucun accord n'est trouvé. Jean-Claude Gaudin, pourtant allié au FN en 1986 et 1992, repousse tout accord alors que François Léotard exclut de l'UDF les présidents de région élus avec les voix du FN[1].

Le lundi , au troisième tour, Michel Vauzelle est finalement élu avec une majorité relative[1].

Résultats de l'élection du président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur[1]
Candidat Premier tour
20 mars
Second tour
20 mars
Troisième tour
23 mars
Michel Vauzelle 49 49 49
Jean-Marie Le Pen 37 37 37
François Léotard 37 37 19
Gilbert Stellardo 9

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f « Michel Vauzelle président du Conseil régional », sur Fresques.INA.fr (consulté le 21 novembre 2015)
  2. [1], Libération, 17 mars 1998
  3. a et b Dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse, les Verts présentent des listes indépendantes de la gauche plurielle