Élections législatives taïwanaises de 2016

Élections législatives taïwanaises de 2016
Les 113 sièges du parlement
Voir et modifier les données sur Wikidata
Tsai Ing-wen 2009.jpg Parti démocrate progressiste – Tsai Ing-wen
Voix 5 370 953
44,06 %
 +9,4
Sièges obtenus 68  +28
Eric Chu Chopped 2017.png Kuomintang – Eric Chu
Voix 3 280 949
26,91 %
 −17,6
Sièges obtenus 35  −29
Huang-kuo-chang-cropped.png Parti du nouveau pouvoir – Huang Kuo-chang
Voix 744 315
6,11 %
Sièges obtenus 5  +5
James Soong cropped.png Qinmindang – James Soong
Voix 794 838
6,52 %
 +1
Sièges obtenus 3  0
林炳坤.jpg Union solidaire non partisane (en) – Lin Pin-kuan
Voix 77 672
0,64 %
Sièges obtenus 1  −1
Composition du parlement
Diagramme
  • Parti démocrate progressiste
  • Parti du nouveau pouvoir
  • Kuomintang
  • Qinmindang
  • Union solidaire non partisane
  • Sans étiquette
Président du parlement
Sortant Élu
Wang Jin-pyng (en)
Kuomintang
Wang Jin-pyng (en)
Kuomintang

Les élections législatives taïwanaises de 2016 se déroulent en République de Chine (Taïwan) le , le même jour que l'élection présidentielle pour élire les 113 membres Yuan législatif, le parlement taïwanais[1],[2].

Système électoralModifier

 
Entrée du parlement.

La République de Chine est dotée d'un parlement unicaméral, le Yuan législatif, composé de 113 sièges pourvus pour quatre ans selon un système mixte. Sur ce total, 79 sièges sont ainsi pourvus au scrutin majoritaire, dont 73 au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans autant de circonscriptions et 6 sièges au vote unique non transférable dans deux circonscriptions de trois sièges chacune, ces dernières étant réservées aux citoyens aborigènes. Les électeurs disposent d'autant de voix que de sièges que de sièges à pourvoir dans leurs circonscription, et les candidats arrivés en tête sont déclarés élus. Enfin, les 34 sièges restants sont pourvus au scrutin proportionnel plurinominal avec listes fermées et seuil électoral de 5 % dans une unique circonscription nationale. Après décomptes des voix, les sièges sont répartis entre tous les partis ayant franchi le seuil électoral selon la méthode du plus fort reste, en appliquant le quota de Hare. Un quota de 50 % de députés de l'un ou l'autre sexe est appliqué sur les sièges ainsi élus à la proportionnelle[3],[4].

ContexteModifier

CampagneModifier

Partis en liceModifier

RésultatsModifier

Suffrages exprimés 10 937 168 113 sièges à pourvoir
Liste Tête de liste Suffrages Pourcentage Sièges acquis Var.
Parti démocrate progressiste Néant 5 370 953 49,11 %
68 / 113
  28
Kuomintang Néant 3 280 949 30 %
35 / 113
  29
Parti du nouveau pouvoir Néant 744 315 6,81 %
5 / 113
  5
Qinmindang Néant 794 838 7,27 %
3 / 113
 
Coalition pan-verte Néant 77 672 0,71 %
1 / 113
  1
Indépendants Néant 668 441 6,11 %
1 / 113
  1

RéférencesModifier

  1. J.R. Wu et Danielle Rouquié, « Elections à Taiwan le 16 janvier 2016 », sur Challenges, (consulté le 27 décembre 2015).
  2. « Ils ont occupé le parlement taïwanais, pourront-ils y être élus ? », sur Asialyst, (consulté le 27 décembre 2015).
  3. « Ils ont occupé le parlement taïwanais, pourront-ils y être élus ? », sur Asialyst, (consulté le 27 décembre 2015).
  4. Election for Taiwanese Legislative Yuan

Voir aussiModifier