Ouvrir le menu principal

Élection présidentielle taïwanaise de 2016

Élection présidentielle à Taïwan

Élection présidentielle taïwanaise de 2016
Type d’élection Élection présidentielle
Corps électoral et résultats
Inscrits 18 782 991
Votants 12 284 970
66,27 %  −8,1
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Tsai Ing-wen – Parti démocrate progressiste
Colistier : Chen Chien-jen
Voix 6 894 744
56,12 %
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Eric Chu – Kuomintang
Colistier : Wang Ju-hsuan (en)
Voix 3 813 365
31,04 %
James Soong 2015 cropped.jpg James Soong Chu-yu – Qinmindang
Colistier : Hsu Hsin-ying (en)
Voix 1 576 861
12,84 %
Carte électorale
Carte
  •      Tsai
  •      Chu
  •      Soong
Résultats de l'élection
Président de la république de Chine
Sortant Élue
Ma Ying-jeou
Kuomintang
Tsai Ing-wen
Minjindang

L'élection présidentielle taïwanaise de 2016 se déroule en République de Chine (Taïwan) le , le même jour que les élections législatives. Le président sortant n'est pas autorisé à se représenter après ses 2 mandats[1],[2].

Sommaire

ContexteModifier

Ma Ying-jeou, membre du Kuomintang (KMT), président sortant, ne peut se représenter après deux mandats. Il s'était depuis positionné en faveur d'une plus grande coopération avec la Chine (vols directs, accords commerciaux, hausse du tourisme entre les deux pays). Ce changement dans la diplomatie taïwanaise est critiqué par le Parti démocrate progressiste, qui tient à maintenir l'indépendance de l'île face au soft power de la Chine continentale, qui considère pour sa part que Taïwan n'est pas un pays indépendant mais une province sécessionniste. La popularité du KMT diminue et en 2014 a lieu le Mouvement Tournesol des Étudiants. Néanmoins, pour le politologue Eric Chen-hua, « en réalité, ce sont surtout les performances économiques désastreuses de Ma qui expliquent la débâcle du KMT. Il avait promis des dividendes du rapprochement avec la Chine. Mais ils ne sont pas venus. Et le peu de bénéfices de cette politique a creusé les inégalités sociales »[3].

CampagneModifier

RésultatsModifier

Tsai Ing-wen sort vainqueur de ce scrutin avec près de 56 % des suffrages exprimés ce qui fait d'elle la première femme présidente de Taïwan. Son adversaire principal, Eric Chu ne récolte que 31 % des voix[4].

Notes et référencesModifier

  1. J.R. Wu et Danielle Rouquié, « Élections à Taiwan le 16 janvier 2016 », sur Challenges, (consulté le 27 décembre 2015).
  2. « Ils ont occupé le parlement taïwanais, pourront-ils y être élus ? - Asialyst », sur Asialyst, (consulté le 27 décembre 2015).
  3. Patrick Saint-Paul, « Taïwan : la défaite annoncée des pro-Pékin », Le Figaro, samedi 16 / dimanche 17 janvier 2016, page 8.
  4. Arnaud Vaulerin, « Taïwan : Tsai Ing-wen, première femme présidente du monde chinois », sur liberation.fr, (consulté le 16 janvier 2016).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :