Élections cantonales françaises de 1967

Élections cantonales françaises de 1967

(1er tour)

(2d tour)
Type d’élection Cantonales
Participation
57,3 %[1] en augmentation 0,6
Étiquettes politiques des présidents de conseils généraux après les élections cantonales françaises de 1967
Carte
  • UD-Ve
  • RI, CNIP ou DVD
  • CDP ou DVD
  • PCF ou PSU
  • SFIO
  • RAD ou DVG

Les élections cantonales se sont déroulées les et .

RésultatsModifier

Ces élections représentent un succès pour l'opposition de gauche, dans la logique du redressement opéré lors des élections législatives de cette même année.

Résultats nationauxModifier

Le taux d'abstention s'élève à 42,23 %.

Partis politiques
ou coalitions
Premier tour[2] Second tour[2] Sièges
Voix % Sièges[3] Voix % Sièges[3] Total[3] Variation
Parti communiste français 1 809 026 24,55 96 NC NC 79 175   119
Fédération de la gauche démocrate et socialiste 1 636 778 22,20 289 NC NC 176 465   10
Divers gauche 493 277 6,69 127 NC NC 50 177   9
Gauche parlementaire 3 939 081 53,44 512 305 817   120
Union des démocrates pour la Ve République 1 036 595 14,07 123 NC NC 96 219   57
Modérés 793 626 10,85 165 NC NC 73 238   21
Centre démocrate 606 938 8,24 116 NC NC 39 155   2
Action locale 491 524 6,67 100 NC NC 53 153   36
Républicains indépendants 303 332 4,12 71 NC NC 23 94   8
Droite parlementaire 3 238 075 43,94 575 284 859   78
Extrême gauche (dont PSU) 149 387 2,03 11 NC NC 14 25   4
Extrême droite 42 728 0,58 7 NC NC 0 7   2
Inscrits 13 131 519 100,00 NC NC
Abstention 5 544 924 42,23 NC NC
Votants 7 586 595 57,77 NC NC
Blancs et nuls 217 324 1,66 NC NC
Exprimés 7 369 271 98,34 NC NC

Notes et référencesModifier

  1. Patrick Roger, « Deux électeurs sur trois sont restés loin des urnes », Le Monde,‎ , p. 5
  2. a et b Le Monde
  3. a b et c « Voici comment se répartiraient les sièges dans les nouveaux conseils généraux », Sud-Ouest,‎ , p. 2