Élection présidentielle haïtienne de novembre 2016

Élection présidentielle haïtienne de novembre 2016
Type d’élection Élection présidentielle
Corps électoral et résultats
Inscrits 6 189 253
Votants 1 069 646
18,11 % en diminution 10,4

Votes blancs et nuls 57 824
Jovenel Moise.jpg Jovenel Moïse – PHTK
Voix 590 927
55,60 %
en augmentation 22,8
Celestin.jpg Jude Célestin – LAPEH
Voix 207 988
19,57 %
en diminution 5,7
Jean-Charles Moïse Sep 2016.jpg Jean-Charles Moïse – Platfom Pitit Desalin
Voix 118 142
11,04 %
en diminution 3,2
Maryse Narcisse Aug 2016.jpg Maryse Narcisse – Fanmi Lavalas
Voix 96 121
9,01 %
en augmentation 2
Président de la République d'Haïti
Sortant Élu
Jocelerme Privert (provisoire)
Inite
Jovenel Moïse
PHTK
Conseil électoral provisoire

L'élection présidentielle haïtienne de a lieu le . Un éventuel second tour était prévu pour le [1].

Elle fait suite à l'élection du président provisoire d'Haïti organisée à la suite du report du second tour puis de l'annulation du premier tour du scrutin de 2015[2].

Système électoral

Le président de la République d'Haïti est élu pour un mandat de 5 ans par le biais d'une forme modifiée du scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Est élu au premier tour le candidat qui remporte la majorité absolue des suffrages exprimés, ou plus de 25 % d'avance sur celui arrivé en deuxième position. A défaut, un second tour est organisé entre les deux candidats arrivés en tête. Est alors élu celui qui reçoit le plus grand nombre de suffrages.

Un président ne peut exercer qu'un maximum de deux mandats, espacés au minimum d'un intervalle de cinq ans, soit la durée d'un mandat entier. Le mandat du président élu débute le 7 février suivant la date de son élection.

Contexte

Après la fin du mandat de Michel Martelly, le , Jocelerme Privert est élu président provisoire de la République d'Haïti par le Sénat de la République et la Chambre des députés réunis en Assemblée nationale le suivant[3]. Son mandat est limité à cent vingt jours, selon les termes d’un accord signé quelques heures avant la fin du mandat du président Martelly[4]. Il démissionne dans la foulée de son siège de sénateur et de président du Sénat[4].

Le , il nomme Fritz Jean[5]. Le , après le rejet par le Parlement du gouvernement de Jean[6], il nomme Enex Jean-Charles pour lui succéder[7].

En avril, le second tour du scrutin présidentiel est reporté à une date inconnue[8], puis, le , la présidentielle est officiellement annulée par le président du Conseil électoral provisoire, provoquant un nouveau scrutin[9].

Le , le Parlement constate la fin du mandat présidentiel de 120 jours[10]. Trois jours plus tard, lors d'un entretien à l'AFP, il annonce qu'il resterait en poste jusqu'à ce que le Parlement prenne une décision[11]. Néanmoins, l'Entente démocratique, coalition d'opposition dirigée par l'ancien Premier ministre Evans Paul, appelle à son départ[12].

Le scrutin est ensuite fixé pour le , puis reporté après le passage de l'ouragan Matthew[13] et fixé au suivant.

Candidats

Le , les candidats déclarés, ayant déjà participé au scrutin de 2015, sont au nombre de 27[14].

Parmi eux, on peut citer[15] :

Contrairement à ce que peut laisser croire leurs patronyme Jovenel Moïse et Jean-Charles Moïse n'ont aucun lien de parenté[16].

Sondages

Résultats

Résultats de la présidentielle haïtienne de 2016[17]
Candidats Partis Premier tour
Voix %
Jovenel Moïse PHTK 590 927 55,60
Jude Célestin LAPEH 207 988 19,57
Jean-Charles Moïse Platfom Pitit Desalin 117 349 11,04
Maryse Narcisse Fanmi Lavalas 95 765 9,01
Jean-Henry Céant Renmen Ayiti 8 014 0,75
Edmonde Supplice Beauzile Parti fusion 6 770 0,64
Maxo Joseph Indépendant 5 336 0,50
Amos André Indépendant 2 270 0,21
Jean-Hervé Charles Ligue Dessalinienne 1 974 0,19
Joseph-Harry Bretous KONTRA PEP LA 1 803 0,17
Marie Antoinette Gauthier Indépendante 1 791 0,17
Jean Clarens Renois Indépendant 1 681 0,16
Daniel Dupiton Consortium 1 305 0,12
Gérard Dalvius Indépendant 1 208 0,11
Dalmatie Kesler Indépendant 999 0,09
Jean Bertin Indépendant 984 0,09
Jean-Ronald Cornely Indépendant 980 0,09
Marc-Arthur Drouillard PUN 970 0,09
Jean Poicy Indépendant 963 0,09
Jacques Sampeur Indépendant 953 0,09
Jean Chavannes Jeune UNCRH 936 0,09
Joseph G. Varnel Durandisse Indépendant 881 0,08
Roland Magloire Indépendant 817 0,08
Vilaire Clunny Duroseau Indépendant 796 0,07
Luckner Désir Indépendant 739 0,07
Nelson Flécourt Indépendant 686 0,06
Total 1 120 663 100,00

Conséquences

Les partisans de Maryse Narcisse ont affirmé que les premiers rapports indiquaient une course serrée entre elle et Jovenel Moïse. Pendant que le comptage était toujours en cours, le parti haïtien Tèt Kale (PHTK) de Moïse et le parti Fanmi Lavalas (FL) de Narcisse ont revendiqué la victoire, bien que les résultats officiels n'aient pas encore été publiés. Le CEP a mis en garde contre de telles déclarations.

Jovenel Moïse remporte plus du double des voix de tout autre candidat et plus de la moitié de tous les votes, évitant ainsi la nécessité d'un second tour.

Notes et références

  1. « Haïti : l’élection présidentielle repoussée au 20 novembre et au 29 janvier », sur Le Monde, .
  2. « Haïti: 1er tour de la présidentielle annulé », sur Le Figaro, .
  3. « Haïti: Jocelerme Privert élu président provisoire », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  4. a et b AFP, « Haïti : Jocelerme Privert élu président provisoire », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  5. « Élections/Haïti: nomination d'un premier ministre », sur Le Figaro (consulté le )
  6. « Le Nouvelliste; L’énoncé de politique générale de Fritz Jean rejeté par les députés » (consulté le )
  7. « Haïti : élection du premier ministre en pleine crise politique », sur Le Figaro, .
  8. « Haïti: vers une présidentielle en octobre », sur Le Figaro (consulté le )
  9. « Haïti: 1er tour de la présidentielle annulé », sur Le Figaro (consulté le )
  10. « Haïti : fin du mandat du président provisoire sans solution de sortie de crise - outre-mer 1ère », sur outre-mer 1ère (consulté le )
  11. « Haïti: son mandat expiré le président provisoire affirme qu'il "reste encore en charge" » (consulté le )
  12. Esther Versiere, « Haiti Press Network - Haïti-Crise: L’Entente Démocratique campe sur sa position » (consulté le )
  13. « Haïti: report des élections présidentielle et législatives prévues dimanche », sur BFM TV (consulté le ).
  14. « Haïti: 27 candidats briguent la présidence », sur La Presse, (consulté le ).
  15. « Haïti : plus d'une vingtaine de candidats à la présidentielle d'octobre », sur outre-mer 1re, (consulté le ).
  16. « Jean Charles MOISE cousin de Jovenel MOISE? La vérité ici… », sur infosminutes.com, (consulté le ).
  17. CEP Haiti.