Éléonore de Vermandois

aristocrate française

Éléonore de Vermandois (Aliénor de Vermandois chez certains auteurs), née selon les sources vers 1148/1149[1] ou le , morte en juin 1213, est la fille de Raoul Ier, comte de Vermandois et de Valois, et de Pétronille d'Aquitaine.

BiographieModifier

À la mort de sa sœur aînée Élisabeth (1183), son beau-frère Philippe d'Alsace conserva les comtés de Vermandois et de Valois, mais dut les céder à Philippe II Auguste en 1214 après sa mort.

Elle fut mariée quatre fois :

  1. En 1162 avec Godefroy de Hainaut ( 1163), comte d'Ostrevent, fils du comte Baudouin IV de Hainaut.
  2. En 1164, avec Guillaume IV ( 1168), comte de Nevers.
  3. En 1171 avec Mathieu d'Alsace (° v. 1137  1173), comte de Boulogne.
  4. En 1175 avec Mathieu III ( 1208), comte de Beaumont-sur-Oise, chambrier de France.
  5. Selon un autre source, aussi avec Hugues III, sire d'Auxy, probablement après elle divorcée Mathieu de Beaumont en 1192[2].

Notes et référencesModifier

  1. Généalogie d'Éléonore sur le site Medieval Lands
  2. François-Alexandre Aubert de La Chesnaye Des Bois, Dictionnaire de la noblesse contenant les généalogies, l'histoire & la chronologie…, vol. 2, t. 2, , p. 95-96

Liens externesModifier