1162

année

L'année 1162 est une année commune qui commence un lundi.

ÉvénementsModifier

  • 10 février : mort de Baudouin III. Début du règne de son frère Amaury Ier, roi de Jérusalem (fin en 1174)[1].
  • 21 décembre, Égypte : le vizir Shawar s’empare du pouvoir au Caire[2]. Sur les quinze dirigeants qui l’ont précédé, quatorze sont morts de mort violente, pendus, décapités, poignardés, crucifiés, empoisonnés ou lynchés par la foule. L’un a été tué par son fils adoptif, l’autre par son propre père. Dès son accession au pouvoir, Shawar fait massacrer son prédécesseur et toute sa famille, et s’approprie leurs biens.


EuropeModifier

  • 26 mars : Frédéric Barberousse fait raser Milan[4].
    • Frédéric Barberousse réclame la restauration d’un pouvoir central régalien lors d’une cérémonie à Roncaglia. Milan, la plus puissante des cités lombardes, se révolte. Elle est totalement détruite par Frédéric Barberousse. L’empereur reçoit l’appui des villes ennemies de Milan dans l’affrontement, qui espèrent se débarrasser d’une rivale et obtenir des exemptions de taxes et des privilèges parfois exorbitants. L’autorité impériale est restaurée au prix d’une pression fiscale et administrative énorme sur les autres communes (confiscations, taxes, travaux obligatoires, prise d’otages pour « bonne conduite »). Des podestats impériaux sont nommés, comme à Plaisance en 1162-1164.


Fondations en 1162Modifier

Naissances en 1162Modifier

Décès en 1162Modifier

Notes et référencesModifier

  1. Eduard von Muralt, Essai de chronographie byzantine 1057-1453, vol. 1, Eggers et Cie, (présentation en ligne)
  2. Yaacov Lev, Saladin in Egypt, BRILL, , 214 p. (ISBN 978-90-04-11221-6, présentation en ligne)
  3. Louis Bréhier, Le Monde byzantin. Les Institutions de l'Empire byzantin, vol. 2, Albin Michel, , 640 p. (ISBN 978-2-226-22300-5, présentation en ligne)
  4. Prosper Charles Alexander Haulleville, Histoire des communes lombardes depuis leur origine jusqu'à la fin du XIIIe siècle, vol. 2, Didier, (présentation en ligne)
  5. Adolphe Charles Peltier, Dictionnaire universel et complet des conciles, vol. 13, J.-P. Migne, (présentation en ligne)
  6. a et b Magyar Tudományos Akadémia, Acta Antiqua Academiae Scientiarum Hungarica, vol. 29, Akadémiai Kiadó, (présentation en ligne)
  7. Raymonde Foreville, Actes du colloque international de Sédières, Éditions Beauchesne, (présentation en ligne)
  8. Jean Favier, Les Plantagenêts : Origines et destin d'un empire (XIe-XIVe siècles), Fayard, , 962 p. (ISBN 978-2-213-63974-1, présentation en ligne)
  9. Antoine-Marie Graziani, op. cit, p. 102.
  10. António Augusto Teixeira de Vasconcellos, Les contemporains portugais, espagnols et brésiliens, vol. 1, Paris, (présentation en ligne)
  11. Thérèse Charmasson, Anne-Marie Lelorrain et Martine Sonnet, Chronologie de l'histoire de France, Presses Universitaires de France, , 876 p. (ISBN 978-2-13-046139-5, présentation en ligne)
  12. Hélène Sirantoine, Imperator Hispaniae : Les idéologies impériales dans le royaume de León (IXe-XIIe siècles), Madrid, Casa de Velázquez, , 494 p. (ISBN 978-84-96820-85-2, présentation en ligne)
  13. Jean Richard, Saint Louis : Roi d'une France féodale, soutien de la Terre sainte, Fayard, , 650 p. (ISBN 978-2-213-64804-0, présentation en ligne)
  14. Antoine-Marie Graziani, Histoire de Gênes, Fayard, , 720 p. (ISBN 978-2-213-64726-5, présentation en ligne)
  15. Jean-Claude Hocquet, Le Sel et le pouvoir : De l'an mil à la Révolution française, Albin Michel, , 520 p. (ISBN 978-2-226-23427-8, présentation en ligne)
  16. Kurt Villads Jensen, Crusading at the Edges of Europe: Denmark and Portugal c.1000 – c.1250, Taylor & Francis, (ISBN 9781317156703, présentation en ligne)


Liens externesModifier