Raoul II de Vermandois

aristocrate français

Raoul II de Vermandois[1], dit le Jeune et le Lépreux, né en 1145, mort le , comte de Vermandois et de Valois, fils de Raoul Ier, comte de Vermandois et de Valois, et de Pétronille d'Aquitaine.

Raoul II de Vermandois
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Environ Marguerite d'Alsace (environ depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Armoiries Vermandois.svg
blason
Baudoin, évêque de Noyon, confirme en 1158 la donation d'une terre faite par Raoul, comte de Vermandois, aux Hospitaliers établis à Eterpigny. Petite charte en parchemin rédigée en latin, chirographe. Trace de sceau pendant à la lanière de cuir blanc imprimée en noir. Archives nationales de France.

Il épousa vers 1160 Marguerite d'Alsace (v. 1145-1194), qui fut par la suite comtesse de Flandre en 1191.

Atteint de la lèpre vers 1163[2] son mariage ne put être consommé et fut rompu. N'ayant pas de descendance, il abdique en faveur de sa sœur Élisabeth en 1167.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Louis Duval-Arnould, « Les dernières années du comte lépreux Raoul de Vermandois (v. 1147-1167…) et la dévolution de ses provinces à Philippe d'Alsace », in Bibliothèque de l'école des chartes, no 142-1, 1984, p. 81-92, [lire en ligne].