Églises catholiques indépendantes

Les Églises catholiques indépendantes sont des communautés chrétiennes, en général de tradition initialement catholique, qui revendiquent une succession apostolique et qui ne font pas partie de l'Église catholique ou des Églises vieilles-catholiques majoritaires.

Bernard Vignot et Frédéric Luz utilisent le terme d'église parallèle pour parler du phénomène plus large du mouvement sacramentel indépendant (en)[1].

Prétentions à la papautéModifier

Magnus Lundberg, chercheur de l'Université d'Uppsala, ne dénombre pas moins d'une vingtaine de ces « autres papes » et qui ont pour noms de règne par exemple Pierre II (plusieurs portent ce nom), Lin II, Léon XIV, Athanase Ier, Pie XIII, Michel Ier, Adrien VII, etc.[2]

Personnages notoiresModifier

Quelques lieuxModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jean-François Mayer, « Livre: le phénomène des évêques indépendants », sur Religioscope, (consulté le )
  2. « Papes alternatifs »

Liens externesModifier