Ouvrir le menu principal

On appelle Orthodoxes vieux-calendaristes, Vieux-calendaristes, Vétéro-calendaristes ou Paléoïmérologites les Orthodoxes en désaccord avec plusieurs Églises orthodoxes, notamment avec l'Église orthodoxe de Constantinople, l'Église orthodoxe de Grèce, l'Église orthodoxe roumaine et l'Église orthodoxe bulgare, sur l'abandon du calendrier julien par ces Orthodoxes lors d'un synode partiellement pan-orthodoxe qui eut lieu en mai 1923 à Constantinople[1].

Ces Orthodoxes conservent le calendrier julien traditionnel utilisé, à ce jour encore, par les Églises qui constituent la majorité des fidèles de l'Église orthodoxe.

Sommaire

Voir aussiModifier

SourcesModifier

RéférencesModifier

  1. Une Pâques commune Article paru en 2011 sur le site Chrétiens de la Méditerranée
  2. https://metropoliamilano.com/