Église Sainte-Nonne de Dirinon

église située dans le Finistère, en France

L’église paroissiale de Dirinon est placée sous la protection de sainte Nonne, mère de saint Dewi dit aussi saint Divy, saint patron du Pays de Galles.

Église Sainte-Nonne de Dirinon
Porche et clocher de l'église de Dirinon.
Porche et clocher de l'église de Dirinon.
Présentation
Culte catholique romain
Type église paroissiale
Rattachement Diocèse de Quimper
Style dominant gothique flamboyant
Protection Logo monument historique Classé MH (1916)[1]
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Finistère
Ville Dirinon
Coordonnées 48° 23′ 52″ nord, 4° 16′ 07″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Finistère
(Voir situation sur carte : Finistère)
Église Sainte-Nonne de Dirinon

HistoriqueModifier

L'église est classée monument historique en 1916[1].

DescriptionModifier

Dans un ensemble architectural et statuaire remarquable notons :

  • Le clocher à galeries daté de 1588,
  • Le porche abritant les statues des Apôtres et une sainte Trinité,
  • Les anciennes bannières du XVIIe siècle,
  • Les vitraux du chœur illustrant la vie de sainte Nonne,
  • Les peintures sur lambris,
  • L’orfèvrerie religieuse exposée dans une vitrine.
  • Le gisant de sainte Nonne, réalisé par l'atelier ducal du Folgoët[2]

Sur l’une des quatre cloches, on peut lire l’inscription suivante :

" Escuyer du LOUET, Seigneur de Lisquivit, parin (parrain) et Dame Mauricette du LOUET, Dame de Coat-Iunual, marine (marraine).

M. Hierôme GAYEMENT. Curé.

O. CANN et Anto. (Antoine) CALVEZ.

Fab. 1633. (1655 d’après Couffon et Falc’hun).

JAC. LE LOUARN m’a faicte."

Dans le bas, près du nom du fondeur, figure sa marque qui est celle d’un renard traversant un champ en fleurs. (le mot LOUARN en langue bretonne voulant dire RENARD !)


Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Notice no PA00089908, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. jean-yves cordier, « La Collégiale du Folgoët. I. L'Autel des anges. », sur aile.com, Le blog de jean-yves cordier, (consulté le ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :