Église Saint-Jean-Baptiste de Grenelle

église située à Paris, en France

Église Saint-Jean-Baptiste de Grenelle
Vue générale de l'église.
Vue générale de l'église.
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Archidiocèse de Paris
Début de la construction 1827
Fin des travaux 1926
Style dominant Néo-roman et néo-gothique
Site web www.sjbg.orgVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Paris
Ville Paris
Coordonnées 48° 50′ 35,5″ nord, 2° 17′ 33,3″ est
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Église Saint-Jean-Baptiste de Grenelle

L’église Saint-Jean-Baptiste de Grenelle est une église du 15e arrondissement de Paris. Le clocher surmontant l'église, d'esprit médiéval néo-gothique, contraste avec l'inspiration antique du reste de l'édifice et lui confère son allure singulière.

SituationModifier

L'église est située au bout de la rue du Commerce, au 23, place Étienne-Pernet.

Ce site est desservi par les stations de métro Commerce et Félix Faure.

ParoisseModifier

La paroisse Saint-Jean-Baptiste de Grenelle est une paroisse catholique de l'archevêché de Paris.

Localisation de la paroisseModifier

HistoriqueModifier

L'église Saint-Jean-Baptiste de Grenelle a été construite de 1824 à 1828 par Étienne-Hippolyte Godde[1], au cœur du nouveau village de Grenelle créé par Léonard Violet. La « première pierre » en est posée en 1827 par « Mademoiselle », petite-fille du roi Charles X. Depuis l'annexion de Grenelle à Paris en 1860, l'église fait partie du 15e arrondissement de Paris. Composée à l'origine d'une nef simple, l'église est vite devenue trop petite. Deux chapelles sont construites à proximité en 1872 et 1886. L'église est agrandie de 1924 à 1926 pour accueillir plus de fidèles, avec des bas-côtés, un transept, un nouveau chœur, le tout surélevé pour permettre la construction d'une chapelle en dessous, l'actuelle chapelle Saint-Etienne.

En faveur du chant grégorien, l'abbé Jules Bonhomme assista en 1882 au Congrès européen d'Arezzo[2].

Les curés successifs de Saint-Jean-Baptiste de Grenelle sont :

  • 1851 ? - ? : Abbé Jacques Théodore Lamarche (1827-1892), évêque de Quimper (1888-1892)
  • 1884 ou avant - ? : Abbé Jules Bonhomme[2]
  • 1904- ? : Abbé Charles Joseph Désaire (1845-1910)
  • ?-1915 : Chanoine Hennebique
  • 1918-? : Abbé Albert Colombel (1864-1943)
  • 1967-1976 : Abbé André Mathé (1913-2016)
  • 1976-1984 :
  • 1984-1990 : Abbé Michel Guyard (1936- )
  • 1997-2004 : Abbé Pascal Gollnisch (1952- )
  • 2004-2011 : Abbé Olivier Ribadeau Dumas (1961- )
  • 2011- : Abbé Hervé Géniteau

GalerieModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Brigitte Hermann, Sophie-Marguerite, Paris 15e, balades et bonnes adresses, Paris, Christine Bonneton éditeur, , 224 p. (ISBN 9782862534923), p. 74
  2. a et b http://bibnum.enc.sorbonne.fr/omeka/tires-a-part/08940484X p. 18