École militaire interarmes de Koulikoro

école militaire malienne

L’école militaire interarmes de Koulikoro (Émia) est une école d'officiers à Koulikoro au Mali.

HistoriqueModifier

Historiquement créée le à Kati, elle est transférée le à Koulikoro[1]. La durée du cycle de formation est réduite de trois à deux ans avec la 42e promotion, sortie en 2020 en même temps que la 41e[2].

Liste des promotionsModifier

Promotion Date Parrain de la promotion Élèves notables
1re promotion 1962-1963/1964 Président Mamadou Konaté[3] Amadou Baba Diarra[4]
Karim Dembélé[4]
Missa Koné[4]
Issa Ongoïba[4]
Mamadou Coulibaly[4]
Sambou Soumaré[4]
2e promotion 1963-1964 Lieutenant Koniba Kourouma[3] Joseph Mara[4]
Kissima Doukara[4]
Mamadou Sanogo[4]
3e promotion 1966/1967-1969 Capitaine Mamadou Sissoko[3] Kafougouna Koné[4]
Tiécoura Doumbia[4]
Cheick Oumar Diarra[4]
Birama Siré Traoré[4] Amadou beïdy Tall
4e promotion 1970-1972 Général Abdoulaye Soumaré[3] Souleymane Yacouba Sidibé[4]
Amadou Toumani Touré[4]
Bakary Coulibaly[4]
5e promotion 1973-1975 Babemba Traoré[3] Lamine Diabira[4]
Moussa Diabaté[4]
6e promotion 1975-1977 Lieutenant Fanhiri Konaté[3] Amadou Sagafourou Guèye[4]
7e promotion 1976-1978 Commandant Binem Poudiougou[3] Sadio Gassama[4]
Bah N'Daw[4]
Gabriel Poudiougou
8e promotion 1978-1980 Lieutenant-colonel Mohamed Ould Issa[3]
9e promotion (Kati/Koulikoro) 1979-1981 Chef d'escadron Oumar Coulibaly[3] Kissima Doukara[4]
Yamoussa Camara[5]
10e promotion 1980-1982 Sékou Amadou[3] Fatogoma Sountoura[6]
11e promotion 1981-1983 Docteur Sominé Dolo[3]
12e promotion 1983-1985 Koumi Diossé[3]
13e promotion 1987-1991 Capitaine Souleymane Kassambara[3]
14e promotion 1988-1991 Chef d'escadron Mama Traoré[3] Ibrahima Dahirou Dembélé[7]
15e promotion 1989-1991 Lieutenant Abdoul Karim Doumbia[3] Moussa Diawara[8]
16e promotion 1990-1994 Commandant Siaka Koné[3] Abdoulaye Koumaré[4]
17e promotion 1991-1995 Colonel Kélétigui Drabo[3]
18e promotion 1993-1996 Docteur Boubacar Sada Sy[3] Sidi Alassane Touré[9]
Élisée Jean Dao
19e promotion 1994-1997 Président Modibo Keïta[3]
20e promotion 1995-1998 Alioune Blondin Béye[3]
21e promotion 1996-1999 Colonel Sékou Traoré [3]
22e promotion 1997-2000 Chef d'escadron Mamadou Kondé[3]
23e promotion 1998-2001 Commandant Mamadou Goïta [3] Malick Diaw[10]
24e promotion 1999-2002 Colonel Amadou Sissoko[3] Karim Niang[11]
Assimi Goita[12]
Modibo Koné[13]
Sadio Camara[13]
25e promotion 2000-2003 Hamani Diori[3] Promotion de l'intégration
26e promotion 2001-2004 Tiéoulé Mamadou Konaté [3]
27e promotion 2002-2005 Général Bougari Sangaré[3] Sékou Traoré[14]
28e promotion 2003-2006 Colonel Ousmane Maïga [3]
29e promotion 2004-2007 Général Cheick Oumar Diarra[3]
30e promotion 2005-2008 Général Siriman Keïta [3]
31e promotion 2006-2009 Lieutenant-colonel Boubacar Traoré[15]
32e promotion 2007-2010 Général Abdoulaye Ouologuem[16]|
33e promotion 2008-2011 Mamadou Madeira Keita (fi)[17]
34e promotion 2009-2013 Chef de bataillon Damien Boiteux[18]
35e promotion 2010-2014 Idriss Déby Itno[19]
36e promotion 2012-2015 Colonel Koké Dembélé[20]
37e promotion 2013-2016 Capitaine Sékou Traoré[14]
38e promotion 2014-2017 Aoua Keïta[21]
39e promotion 2015-2018 Général Kafougouna Koné[22]
40e promotion 2016-2019 Colonel Ousmane Coulibaly[23]
41e promotion 2017-2020 Commandant Karim Niang[24]
42e promotion 2018-2020 Général Mady Macalou[24]

MissionModifier

Elle a pour mission[25] :

  • la formation initiale des officiers d’actives ;
  • la formation des officiers de réserves ;
  • la promotion de la recherche scientifique et technologique.

En vue de contribuer à l’intégration africaine, l’Émia de Koulikoro a ouvert ses portes aux élèves militaires de différents pays africains en 1993[26].

La mission de formation de l'Union européenne au Mali est basée dans cette école.

Notes et référencesModifier

  1. « Historique », sur EMIA.Koulikoro, école d'officier au Mali (consulté le )
  2. Malick Diancoumba, « SORTIE DES 41E, 42E PROMOTIONS DE L’EMIA : L’armée se renforce encore ! », Le Combat,‎ (lire en ligne)
  3. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac et ad « Liste des différentes promotions formées » [archive du ], Emia. Koulikoro. Ecole d'Officier du Mali (consulté le )
  4. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v et w « Armée et gestion des affaires publiques du Mali (1968 – 2017) : 2 Présidents, 3 Chefs du Gouvernement, 35 ministres et 3 assimilés », Aujourd'hui-Mali,‎ (lire en ligne)
  5. « Ministre de la Défense et des Anciens Combattants : Yamoussa Camara », sur maliactu.net,
  6. Souleymane Doumbia, « Disparition du colonel-major Sountoura : Le grand saut dans l’inconnu », L'Essor,‎ (lire en ligne)
  7. « Portrait du Général de Division Ibrahima Dahirou DEMBELE », sur fama.ml, Forces armées maliennes
  8. Dirpa, « État-major de la garde nationale : le colonel Moussa Diawara aux commandes », L'Inter de Bamako,‎ (lire en ligne)
  9. A. Togo et API, « Sidi Alassane Touré promu au grade de général de division : Un soldat du renseignement reconnu à travers le monde », Le Reporter,‎ (lire en ligne)
  10. Aïssatou Diallo, « Mali : ce qu’il faut savoir sur Malick Diaw, pièce maîtresse de la junte à la tête du CNT », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)
  11. Aida Koné, « Hommage au commandant feu Karim Niang : Il y a 4 ans disparaissait un officier exemplaire », sur maliweb.net, (consulté le )
  12. Paul Lorgerie, « Mali : qui sont les putschistes du Comité national pour le salut du peuple ? », Le Monde Afrique,‎ (lire en ligne)
  13. a et b « Portraits : Qui sont les ministres du gouvernement de la transition », Le Républicain (Mali),‎ (lire en ligne)
  14. a et b « BIOGRAPHIE DE FEU CAPITAINE SEKOU TRAORE DE LA 37ème PROMOTION DE L’EMIA », sur fama.ml,
  15. Ousmane Berthé, « Ecole militaire Inter Arme de Koulikoro : La 31ème promotion a prêté serment », Nouvel Horizon,‎ (lire en ligne)
  16. Moussa Dagnoko, « Baptême de la 32eme promotion de l’EMIA : Sous le signe du cinquantenaire », Le Républicai,‎ (lire en ligne)
  17. « Qui est Mamadou Madeira Keïta ? », Le Matinal,‎ (lire en ligne)
  18. A.D., « École militaire interarmes de Koulikoro : la 34ème promotion porte le nom de Damien Boiteux », L'Essor,‎ (lire en ligne)
  19. « Cérémonie de baptême de la 35ème promotion de l’École Militaire Interarmes de Koulikoro (EMIA) : La promotion porte le nom d'Idriss Déby Itno »,
  20. Siaka Diamoutene, « Sortie de la 36ème promotion de l’EMIA et du Centre d’instruction Boubacar Sada Sy : 137 nouveaux élèves-officiers d’active formés pour la défense de la patrie », L'Indépendant,‎ (lire en ligne)
  21. Assane Koné, « Ecole militaire interarmes de Koulikoro : La 38ème promotion porte le nom de Aoua Keïta », Notre Nation,‎ (lire en ligne)
  22. Ousmane Diakité, « Mali : La 39ème promotion de l’Ecole militaire interarmes de Koulikoro se nomme Kafougouna Koné », Le Reporter,‎ (lire en ligne)
  23. Sory I. Konaté, « EMIA : La 40e promotion baptisée “colonel Ousmane Coulibaly” », Mali Tribune,‎ (lire en ligne)
  24. a et b A. Traoré, « École Militaire interarmes du Mali : Les 41ème et 42ème promotions compte 90 officiers », L'Essor,‎ (lire en ligne)
  25. « Site internet du Ministère de la défense (Mali) » (consulté le )
  26. « Centre d’instruction Boubacar Sada Sy de Koulikoro : Fin d’un cycle », sur www.fama.ml, (consulté le )

Voir aussiModifier