Alioune Blondin Béye

personnalité politique malien

Alioune Blondin Beye est un professeur, avocat et homme politique malien, né le à Bafoulabé, dans l’ouest du Mali actuel et mort le au large de la Côte d’Ivoire, pendant un accident d'avions.

Alioune Blondin Béye
Alioune Blondin Béye.jpg
Alioune Blondin Béye
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
Nationalité
Activité

CarrièreModifier

Expert en droit international, il est successivement, sous la présidence de Moussa Traoré, Ministre de la Jeunesse, des Sports, des Arts et de la Culture du au [1], ministre des affaires étrangères du Mali de 1978 à 1986, Secrétaire Général, puis Directeur du Département Juridique de la Banque africaine de développement en Côte d'Ivoire et membre de la commission africaine des droits de l’Homme[2].

Nommé représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Angola en juin 1993, il a réussi grâce à son sens de la médiation et de la diplomatie, à sa forte personnalité et son profond engagement à réunir autour de la table des négociations les protagonistes de la guerre civile angolaise. Le gouvernement de Luanda et les représentants de l’UNITA, signèrent sous son impulsion un accord de cessez-le-feu à Lusaka le [3].

Il meurt le dans un accident d’avion au large de la Côte d’Ivoire alors qu’il se trouvait en mission commandée de l’ONU[4].

HommagesModifier

L'école de maintien de la paix de Bamako a été renommée en son honneur[2]. Le lycée français de Luanda, en Angola, porte le nom de Lycée Alioune Blondin Beye et la Rue Alioune Blondin Beye à Quétigny, Dijon lui a été dédié.

Notes et référencesModifier

  1. Site du ministère de la jeunesse et ses Sports du Mali www.mjsports.gov.ml consulté le 30 août 2009
  2. a et b Communiqué du Conseil des ministres du 22 mars 2007 www.sgg.gov.ml
  3. O. Bamba, M. Massaki, Le conflit congolais, Cauris édition, juin 2003
  4. Afrique relance (Nations unies)Vol. 12 No. 1 -- août 1998 www.un.org