Zulu (chanteur mauricien)

chanteur mauricien
Zulu
Nom de naissance Michel Bavajee
Naissance (56 ans)
Mahébourg, Ile Maurice

Michel Bavajee (né le à Mahébourg[1]) mieux connu sous le nom de scène Zulu, est un chanteur mauricien. Il a été l'un des créateurs du groupe Blackmen Bluz. Fils d'un gardien de campement et d'une femme de ménage[2], il exerce par ailleurs dans le domaine de la pêche et du tourisme et possède un bateau comme outil de travail[3],[4].

Il raconte que le surnom de Zulu lui viendrait de sa peau plus foncée et son physique plus africain que celui de ses frères et sœurs[5],[6]. Le chanteur se considère comme un artiste engagé et n'hésite pas à prendre position sur les sujets qui lui tiennent à cœur à travers ses chansons[6].

BiographieModifier

Les premières expériences musicales de Bavajee datent de l'adolescence lorsqu'il participe à quatorze ans à un spectacle du collège et interprète le titre Leaving on the Jet Plane de John Denver[5]. Il apprend ensuite la guitare. Il intègre aussi comme chanteur le groupe du Mauricien Gérard Seeta Ramdoo alors qu'il n'a que seize ans[4],[7], et chante dans les hôtels[5]. Insatisfait du salaire qu'il gagne, il s'inscrit à la compétition Star Show[5] organisé par la chaine de télévision nationale MBC dans les années 1980. Il séduit le jury du concours en interprétant La Bohème de Charles Aznavour en version acoustique plutôt que de se faire accompagner par l'orchestre de l'émission[2],[5].

Zulu est l'un des initiateurs du groupe Blackmen Bluz fondé en 2008 avec Lionel Permal. Les deux hommes s'étaient rencontrés sur une plage alors que Zulu chantait Black Men Blues, une chanson de sa composition[5]. Le groupe connait un grand succès à l'Ile Maurice, notamment avec ses chansons Gabriella et Tir Bouson, avant de se séparer en 2012. Peu de temps avant la séparation des Blackmen Bluz, Zulu créé le Sunshine Gang, un groupe destiné à promouvoir les talents mauriciens[2]. Il évolue plus tard en un groupe de huit musiciens et donne une cinquantaine de représentations en un an et demi. Zulu le qualifie de « renaissance des Blackmen Bluz[8]. » Un album intitulé Entre mo grove e mo bluz avait été annoncé depuis 2012 d'abord comme album solo de Zulu[9] puis comme collaboration avec le Sunshine Gang[8] mais le projet n'a pour l'instant pas abouti.

Carrière soloModifier

Le [10], Zulu sort son premier album solo de 12 titres intitulé Zulu. Il y travaille avec de nombreux artistes mauriciens[7],[11],[12]. L'un des titres, Métisse est le fruit d'une collaboration avec le chanteur Mario Ramsamy du groupe Émile et Images et devient l'un des énormes succès de fin d'année à l'Ile Maurice[13]. Classé disque de l'année par la chaine de radio nationale Radio One, Métisse obtient son propre clip en 2014[14] tourné avec le soutien de l'Office du Tourisme et d'un des hôtels de l'île[14],[15],[16].

Le lancement de l'album s'est fait au Caudan Waterfront dans la capitale Port-Louis et les spectateurs se déplacent en masse[17]. Une centaine d'exemplaires de l'album ont été écoulés en une journée[18]. La chanteuse britannique Joss Stone s'intéresse au travail de Zulu et le rencontre début avril 2014 lors de sa tournée à l'Ile Maurice[19]. Il accepte son invitation de participer à son concert[20],[21]. Ils écrivent ensemble la chanson Zilwa en anglais et en créole. Le titre devrait apparaitre sur le prochain album de la chanteuse[22].

Depuis fin 2014, Zulu est en préparation d'un nouvel album, Intimiste initialement prévu pour 2015[22]. La sortie de l'album a été repoussée en raison de la charge de travail et de l'investissement financier qu'il représentait[23]. En , Zulu annonçait à la presse qu'il en suspendait la production pour des raisons financières et qu'il ignorait encore s'il irait ou non jusqu'au bout de son projet[24]. Dix-sept titres de style variés ont déjà été enregistrés. Zulu y collabore avec d'autres artistes comme les Mauriciens Menwar, Damien Elisa et Nadine Bellombre ou encore l'écrivain et homme d'affaires français Paul-Loup Sulitzer[23],[25],[26].

En , Zulu sort le single Seggae Paradise avec l'Australien d'origine mauricienne Jason Heerah[25]. Le titre figure parmi les dix premières chansons du classement "Disque de l'année 2015" de plusieurs radios mauriciennes[27].

Notes et référencesModifier

  1. « Biographie », sur Zulu Tribu (consulté le 9 août 2014).
  2. a b et c « PORTRAIT: Zulu, en clair », sur Le Mauricien, (consulté le 9 août 2014).
  3. « Zulu de Blackmen Bluz – «Malgré le succès, je reste un pêcheur» », sur Défi Média, (consulté le 9 août 2014).
  4. a et b « Une histoire de rencontres », sur 5 Plus Dimanche (consulté le 9 août 2014).
  5. a b c d e et f « Zulu l'affranchi », sur Défi Média, (consulté le 9 août 2014).
  6. a et b « Zulu, artiste engagé : «J’assume mon nom, mes origines» », sur Défi Média, (consulté le 9 août 2014).
  7. a et b « Découvertes : Zulu nous présente Éponyme », sur L'Express Maurice (consulté le 9 août 2014).
  8. a et b « Michel Bavajee (Zulu) – «Une renaissance de Blackmenbluz» », sur Défi Média, (consulté le 9 août 2014).
  9. « LES PROJETS DE ZULU: Entre groove et blues de Diego », sur Le Mauricien, (consulté le 9 août 2014).
  10. « DEUX ANS APRÈS LE LANCEMENT DE SON ALBUM : Zulu, un dernier pour la route », sur lemauricien.com, (consulté le 12 mars 2016)
  11. « Zulu – Couleur Métisse », sur Côte Nord Magazine, (consulté le 9 août 2014).
  12. « L'ALBUM SOLO DE ZULU : Couleur métisse », sur Le Mauricien, (consulté le 9 août 2014).
  13. « RENCONTRE AVEC MARIO RAMSAMY ET ZULU : Métisse, ô ma maîtresse! », sur Le Mauricien, (consulté le 9 août 2014).
  14. a et b « CLIP “LA MÉTISSE” : Promouvoir la culture mauricienne en France », sur Le Mauricien, (consulté le 9 août 2014).
  15. « «La Métisse» de Zulu et Mario Ramsamy pour promouvoir Maurice en Europe », sur Côte Nord Magazine, (consulté le 9 août 2013).
  16. « La Métisse : Une histoire, un tube, un clip », sur 5 Plus Dimanche (consulté le 9 août 2014).
  17. « CAUDAN WATERFRONT: Engouement pour le premier album solo de Zulu », sur Le Mauricien, (consulté le 9 août 2014).
  18. « Lancement officiel du premier album du chanteur Zulu – Le morceau «Métisse» a conquis le cœur des Mauriciens », sur Défi Média, (consulté le 9 août 2014).
  19. (en + fr) « AU HENESSY PARK HOTEL HIER : « It will be gorgeous to work with Zulu » a affirmé Joss Stone », sur Le Mauricien, (consulté le 9 août 2014).
  20. « Zulu : le crooner mauricien », sur Télé Mag Plus Réunion (consulté le 9 août 2014).
  21. « CONCERT : Salle clairsemée pour Joss Stone, l’enchanteresse », sur Le Mauricien, (consulté le 9 août 2014).
  22. a et b « Musique : Zulu écrit une chanson pour Joss Stone », sur Défi Média, (consulté le 9 août 2014).
  23. a et b « IL NOUS PRÉSENTE SON NOUVEL ALBUM : Zulu en version Intimiste », sur lemauricien.com, (consulté le 12 mars 2016)
  24. « MUSIQUE LOCALE : Les artistes persistent malgré le piratage | Le Mauricien », sur www.lemauricien.com, (consulté le 12 mars 2016)
  25. a et b Stephane Chinnapen, « Zulu, Jason, l’intimiste et l’Australie | 5-Plus Dimanche », sur www.5plus.mu, (consulté le 12 mars 2016)
  26. Anita Buttez, « [VIDÉO EXCLUSIVE] Paul-Loup Sulitzer se lance dans la chanson ! - France Dimanche », sur France Dimanche, (consulté le 12 mars 2016)
  27. « Disque de l’année: pourquoi il n’y aura jamais de concours national », sur lexpress.mu, (consulté le 12 mars 2016)