Zerbst

commune d'Allemagne

Zerbst
Zerbst
La Heidetor médiévale, ou porte de Heide
Blason de Zerbst
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Saxony-Anhalt (state).svg Saxe-Anhalt
Arrondissement
(Landkreis)
Anhalt-Bitterfeld
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Andreas Dittmann SPD
Partis au pouvoir FDP
Code postal 39261
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
15 0 82 430
Indicatif téléphonique 03923
Immatriculation ABI, AZE, BTF, KÖT, ZE
Démographie
Population 22 920 hab. (31 décembre 2011)
Densité 49 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 58′ 05″ nord, 12° 05′ 04″ est
Altitude 67 m
Superficie 46 770 ha = 467,7 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Zerbst
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Zerbst
Liens
Site web www.stadt-zerbst.de

Zerbst est une ville d’Allemagne, dans le land de Saxe-Anhalt, arrondissement d’Anhalt-Bitterfeld. Elle fut, jusqu’à la réforme administrative de 2007, le chef-lieu de l’arrondissement d'Anhalt-Zerbst, et compte 16 000 habitants.

Zerbst est mentionnée dans les textes depuis l’an 949. Elle fut l’ancienne résidence des princes d’Anhalt-Zerbst, et c’est là que fut élevée Catherine II, née princesse d’Anhalt-Zerbst.

Lors de la guerre de Trente Ans, la ville fut prise d'assaut et ravagée en 1626 par les troupes d'Ernst von Mansfeld, puis occupée à plusieurs reprises lors de ce conflit par diverses armées __ dont celle d'Albrecht von Wallenstein __ qui finirent par totalement la ruiner. Elle fut en outre touchée par plusieurs épidémies de peste amenées par les troupes, qui tuèrent plus d'un habitant sur trois.

HistoireModifier

Appartenances historiques

  Principauté d'Anhalt 1212-1252
  Principauté d'Anhalt-Zerbst 1252-1396
  Principauté d'Anhalt-Dessau 1396-1544
  Principauté d'Anhalt-Zerbst 1544-1570
  Principauté d'Anhalt 1570-1603
  Principauté d'Anhalt-Zerbst 1603-1793
  Principauté d'Anhalt-Dessau 1793-1807
  Duché d'Anhalt-Dessau 1807-1863
  Duché d'Anhalt 1863–1918
  République de Weimar 1918–1933
  Reich allemand 1933–1945
  Allemagne occupée 1945–1949
  République démocratique allemande 1949–1990
  Allemagne 1990–présent

Le château de ZerbstModifier

Le château, aujourd’hui Residenzschloss Zerbst, est mentionné pour la première fois en 1196 en tant que château fort, et fut entouré d’une enceinte en 1430 après un incendie.

La forteresse sortit ruinée de la guerre de Trente Ans et sa reconstruction fut décidée. Le prince Charles-Guillaume d'Anhalt-Zerbst engagea à cet effet l’architecte hollandais Cornelis Ryckwaert (1652-1693), et la première pierre du nouveau château fut posée en 1681. Le projet de Ryckwaert prévoyait un plan en forme de U, avec un corps de logis principal, et deux ailes de retour, à l’est et à l’ouest.

En raison de difficultés financières, les travaux s’échelonnèrent dans le temps, dirigés par différents maîtres d’œuvre :

 
Les ruines de l’aile orientale du château de Zerbst, seul vestige subsistant du complexe palatial.
 
L’ancien manège

Après l’extinction de la branche d’Anhalt-Zerbst en 1796, la principauté revint à la branche des princes d’Anhalt-Dessau. Ceux-ci se désintéressèrent du château : les jardins baroques furent remplacés en 1798 par des jardins à l’anglaise, et une école fut installée dans le château en 1806. Durant les guerres napoléoniennes, le château servit d’hôpital et de quartier-général.

La Cour d’Anhalt utilisa le château jusqu’au milieu du XIXe siècle : en 1848, il devint la résidence du prince Georges-Bernard d’Anhalt-Dessau. Un incendie détruisit la partie supérieure de la tour du château en 1881, et fut restaurée en 1884.

En 1918, le duc d’Anhalt abdiqua, et le château devint un musée en 1920.

Le 16 avril 1945, 85 % de la ville de Zerbst fut détruite par un bombardement de l’aviation anglo-américaine, et le château n’échappa pas aux ravages. Le corps de logis central et l’aile occidentale furent rasés peu après, mais les ruines de l’aile orientale furent conservées, telles qu’on peut toujours les voir de nos jours.

Une association locale le restaure actuellement. Seules les écuries avec le manège sont encore debout et servent de salle municipale.

Perspnnalités liées à la villeModifier

Décès à Zerbst :

JumelagesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :