Zaida de Séville

princesse de Séville et possible reine de León

Zaida de Séville (morte entre 1093 et 1107) est une princesse maure, associée à la dynastie des Abbadides, qui s'est réfugiée à la cour d'Alphonse VI de Castille, roi de Galice, de León et puis de Castille, lorsque les Almoravides ont attaqué Séville en 1091. Elle devint la maîtresse puis peut-être l'épouse de ce roi Alphonse VI.

Zaida de Séville
Titres de noblesse
Princesse
Reine consort
Biographie
Naissance
Décès
Avant le Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Abu Nasr al-Fath al-Ma'mun (d) (jusqu'en )
Alphonse VI (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Parentèle
Al Mutamid Ibn Abbad (beau-père)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Taille
1,65 mVoir et modifier les données sur Wikidata

Parcours modifier

Zaida de Séville est l'épouse d'Al Ma'mun ibn Abbad, fils du dernier roi de la Taïfa de Séville Al Mutamid ibn Abbad[1],[2],[3],[4].

Lorsque les Almoravides attaquent Séville en 1091, Zaida s'enfuit vers le royaume de Castille avec ses servantes et se place sous la protection de son souverain (dans le cadre, pour Pascal Buresi, d'un traité d'alliance existant entre Séville et le royaume chrétien, deux États souvent présentés comme des adversaires. La fuite de Zaida, un fait accepté par plusieurs historiens, montre la complexité des relations entre royaumes chrétiens et musulmans à l'époque de la reconquête castillane)[5]. Le roi de Castille Alphonse VI de Castille tombe sous son charme. Elle devient sa maîtresse puis, sans doute, ultérieurement, son épouse. La Maure Zaida se convertit à cette occasion au catholicisme, ainsi que ses fils et ses servantes, et aurait pris le nom d'Isabelle[5]. Son histoire est entremêlée à plusieurs légendes et il est encore difficile pour les historiens de dissocier ces légendes des faits réels[3],[4]. Ainsi, la correspondance entre Zaida et la quatrième épouse d'Alphonse VI, Isabelle, n'est acquise que pour certains historiens[1].

Elle est a priori la mère du prince Sancho Alfónsez, né vers 1093 et mort en 1108 a la bataille d'Uclès[5].

La reine Isabelle est vue pour la dernière fois en mai 1107[1]. Zaida est censée être morte en couches, mais on ne sait trop si c'était à la naissance de son fils connu, Sancho, en 1093, ou à la naissance d'un autre enfant inconnu. On ignore encore si elle est la même que la reine Isabel quand, en 1107, elle disparaît de la documentation historique, peut-être à la naissance de la fille cadette de la reine, Sancha ou Elvira[1],[4].

Références modifier

  1. a b c et d (es) José María Canal Sánchez-Pagín, « Jimena Muñoz, Amiga de Alfonso VI », Anuario de Estudios Medievales, vol. 21,‎ , p. 11–40 (DOI 10.3989/aem.1991.v21.1103).
  2. Évariste Lévi-Provençal, « La 'Mora Zaida' femme d'Alfonse VI de Castille et leur fils l'Infant D. Sancho », Hespéris, vol. 18,‎ , p. 1–8,200–1.
  3. a et b (es) Alberto Montaner Frutos, « La Mora Zaida, entre historia y leyenda (con una reflexión sobre la técnica historiográfica alfonsí) », dans Historicist Essays on Hispano-Medieval Narrative: In Memory of Roger M. Walker, , p. 272–352.
  4. a b et c (es) Clemence Palencia, « Historia y leyendas de las mujeres de Alfonso VI », dans Estudios sobre Alfonso VI y la reconquista de Toledo, , p. 281–90.
  5. a b et c Pascal Buresi, La frontière entre chrétienté et Islam dans la pénisule Ibérique: du Tage à la Sierra Morena (fin XIe - milieu XIIIe siècle), Publibook, (lire en ligne).

Liens externes modifier