Ouvrir le menu principal

BiographieModifier

Il est d'abord annonceur de radio à la station CHRC de Québec. Il fonda la troupe de théâtre du Pont neuf avec Pierre Dufresne.

Comédien de télévision, on le voit dans plusieurs téléromans, en premier dans le rôle d'un jeune curé dans le Survenant, puis le Courrier du Roy, Jeunes Visages, D'Iberville, les Enquêtes Jobidon, CF-RCK et la série La Petite Semaine, où il tient le rôle principal. Il joue aussi le rôle de Magloire Bouleau dans Les Belles Histoires des pays d'en haut en 1967. Son dernier rôle dans un téléroman est celui du curé dans Le Temps d'une paix. Son dernier rôle au cinéma est celui du juge patient dans la quadrilogie Les Boys 1997.

En 1983, il a coanimé la série télévisée Octo-puce, qui enseignait l'informatique et la programmation des ordinateurs au grand public en compagnie de Claudia Thériault sur les ondes de Radio-Québec.

En 1984, il a été victime d'un accident vasculaire cérébral qui a considérablement réduit ses activités et qui l'a laissé aphasique. Il est ensuite devenu porte-parole de l'Association québécoise des personnes aphasiques[2]. Il est décédé en 1999 à l'âge de 68 ans d'une infection qui a suivi une fracture de la hanche[3].

FilmographieModifier

TélévisionModifier

CinémaModifier

RéférenceModifier

  1. Marie-Odile Vézina et Edward Rémy, Têtes d'affiche, Éditions du printemps, , 430 p. (ISBN 2-89264-007-5), p. 6
  2. Historique de l'Association québécoise des personnes aphasiques
  3. Yvon Dufour est décédé (Radio-Canada)
  4. Source: Avec son théâtre d'été, son nouveau rôle à la télévision et de la bonne volonté: Yvon Dufour vient de perdre 40 livres., reportage de Marie-Andrée Parizeau, photos de James Gauthier, Les vedettes québécoises, 26 août 1978, pages 16 et 17. Reportage sur l'émission Le monde de Monsieur Tranquille.