Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bertin.
Yori Bertin
Nom de naissance Catherine Chassin-Briault
Naissance (78 ans)
Bidart, Basses-Pyrénées, France
Nationalité Drapeau de la France française
Profession Actrice

Yori Bertin, nom de scène de Catherine Chassin-Briault[1], est une comédienne française, née le à Bidart (Basses-Pyrénées)

BiographieModifier

Yori Bertin est issue d'un milieu d'artistes : artiste peintre décorateur, son grand-père Émile Bertin a créé et exécuté les décors de nombreuses pièces, notamment à l'Opéra de Paris et à la Comédie-Française. Il a été chargé de la rénovation du rideau de scène de l'Opéra de Paris dans les années cinquante. Architecte d'intérieur, sa mère France Bertin, écrivait également des articles dans des revues de décoration. Jean Bertin, son oncle, était également artiste peintre décorateur.

De 1952 à 1956, Yori Bertin est petit rat de l'Opéra.

Carrière d'actriceModifier

Yori Bertin quitte le milieu de la danse en 1956 pour s'orienter vers l'art dramatique. C'est au cours Charles Dullin, alors affilié au Théâtre national populaire dont Jean Vilar était le directeur, qu'elle reçoit sa formation de comédienne.

En 1957, sa première apparition cinématographique se fait dans le film de Jacques Becker Montparnasse 19, où elle apparaît dans deux petites scènes avec Gérard Philipe, alors un de ses professeurs au cours Dullin.

La même année, elle est choisie par Louis Malle pour incarner le rôle de la petite fleuriste, Véronique, dans Ascenseur pour l'échafaud qui réunit Jeanne Moreau et Maurice Ronet dans les rôles principaux.

Elle joue dans une pièce de José-André Lacour, mise en scène par Yves Robert, et intitulée L'année du Bac. La distribution comprend de jeunes acteurs tels que Samy Frey, Jacques Perrin et Roger Dumas.

Dès 1960, elle se dirige vers la télévision, où elle apparaît dans de nombreux téléfilms sans délaisser le cinéma : Un Grand Seigneur de Georges Lautner et Gilles Grangier.

Vie privéeModifier

En 1959, elle donne naissance à son premier enfant, une fille prénommée Eve.

En 1967, elle épouse l'acteur Jean Lefebvre, dont elle a un fils prénommé Pascal. Un divorce est prononcé en 1971, suivi d'un remariage en 1973. Ce second mariage avec Jean Lefebvre est dissous en 1975.

En 1972, elle abandonne le métier d'actrice, déménage aux États-Unis en 1982, et épouse son mari actuel, un citoyen américain[2].

Après avoir repris des études d'architecture intérieure et de peintre muraliste, elle a exercé pendant quelques années, et s'est finalement orientée vers la peinture sur toile. Elle demeure désormais à Nashville dans le Tennessee[3],[4],[5].

FilmographieModifier

ThéâtreModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier