Ynir Gwent

Ynir Gwent
Fonction
Roi
Royaume de Gwent
Biographie
Naissance
Décès
Conjoints
Enfants

Ynir Gwent (en latin: Honorius) ou Ynir de Gwent était un roi de la région éponyme entre le IVe siècle et le Ve siècle.

BiographieModifier

Descendant prétendu de Magnus Maximus par son père, on ne connaît pas la famille de sa mère. Son nom est toutefois une forme celtique du nom latin Honorius. Héritier indirect du trône de Dyfed, il poursuit la tradition locale en essaimant vers des alliances fructueuses. En effet, il épouse sa cousine éloignée sainte Materiana, la fille du roi Vortimer, et devient par cette union roi du Gwent[1].

Dans le conte gallois Gereint ac Enid, on l'identifie souvent au personnage d'Ynwyl de Caer-Theim (Cardiff)[2].

Selon les légendes qui entourent saint Miliaw, la sœur de ce dernier (à savoir Derwela) aurait été la seconde femme d'Ynir, alors qu'il avait presque quarante ans de plus.

Il est possible que sa conversion au christianisme se fit très tardivement par saint Beuno, mais la confusion avec un autre personnage semi-historique est envisageable.

Après sa mort, à la fin du Ve siècle, c'est vraisemblablement son fils Iddon ap Ynir qui lui succède.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Richard Polwhele, The History of Cornwall, Civil, Military, Religious, Architectural, Agricultural, Commercial, Biographical, and Miscellaneous, (lire en ligne), page 13
  2. (en) « King Ynir Gwent », sur Early British Kingdom.com

BibliographieModifier

  • (en) Peter Bartrum, A Welsh classical dictionary: people in history and legend up to about A.D. 1000, Aberystwyth, National Library of Wales, (ISBN 9780907158738), p. 738 YNYR GWENT. I (450), II (540).

Articles connexesModifier