Ying Qianli

éducateur chinois
Ying Qianli
Ying Qianli.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
TaipeiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Chinois (-), République de Chine (-), Taïwanais ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activité
Père
Fratrie
Enfant
Ying Ruocheng (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Ying Qianli (chinois : 英千里 ; pinyin : yīng qiānlǐ nom latin, Ignatus, né le , à Pékin, sous la dynastie Qing, et décédé le , à Taipei sous la République de Chine (Taïwan), est une personnalité mandchoue importante du clergé catholique chinois.

Il est le fils de Ying Lianzhi fondateur du plus ancien journal en chinois existant encore à ce jour, le Ta Kung Pao, en 1902 et la même année du premier journal catholique en chinois, avec le prêtre belge lazariste, Vincent Lebbe. Ce prêtre participe à l'éducation de Ying Qianli. Sa sœur, Ying Yin devient une actrice de cinéma célèbre dans les années 1930 et 1940.

Il écrit The Nestorian tablet at Sianfu, publié en 1929

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier