Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Yann Gaillard

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaillard.

Yann Gaillard est un homme politique et haut fonctionnaire français, inspecteur général des Finances, sénateur, membre du groupe UMP, né à Paris le .

Yann Gaillard
Fonctions
Sénateur de l'Aube
Successeur François Baroin
Conseiller régional de Champagne-Ardenne
Conseiller général du Canton d'Essoyes
Prédécesseur M. Robin
Successeur Michel Mercuzot
Maire d'Essoyes
Successeur Alain Cintrat
Biographie
Date de naissance (81 ans)
Parti politique PRRRS, UDF-PR, RPR, UMP
Profession Inspecteur général des finances

Sommaire

BiographieModifier

Entré à l'ENA en 1959, Yann Gaillard est inspecteur adjoint des finances en 1961. En 1966, il est conseiller technique d'Edgar Faure, ministre de l'agriculture, puis en 1968 son directeur adjoint de cabinet au ministère de l'éducation nationale. Il est, de 1969 à 1972, directeur de cabinet de Robert Boulin, ministre de la Santé et de la Sécurité sociale. Il rejoint ensuite Edgar Faure comme directeur de son cabinet au ministère des Affaires sociales (1972-1973) puis à la présidence de l'Assemblée nationale (1973-1978)[1]. Il est directeur de cabinet de Robert Boulin, ministre du Travail et de la Participation, de 1977 jusqu'à son décès (Affaire Robert Boulin).

Il réintègre ensuite pendant plusieurs années son administration d'origine, l'inspection générale des finances.

Il devient sénateur de l'Aube le 16 juillet 1994 à la suite du décès de Bernard Laurent dont il était le suppléant. Il est élu (donc pour la première fois) le 27 septembre 1998. Il est réélu aux élections sénatoriales de 2008[2]. Mais il ne se représente pas lors des élections sénatoriales de 2014.

Au Sénat, il est membre et rapporteur de la commission des finances.

Anciens mandatsModifier

Œuvres littérairesModifier

  • Le pingouin aux olives, 86 nouvelles, 103 p., Julliard, Paris, 1964
  • "Sur la thésaurisation", avec Guy Thuillier, in Revue économique, volume 16, n° 5, p. 796-808, 1965
  • Collection particulière, essai en forme de tableaux, 157 p., Julliard, Paris, 1966
  • Vies des morts illustres, suivies de Les données du problème, 253 p., C. Bourgeois, Paris, 1968
  • Mémoire des morts illustres, 216 p., Gallimard, Paris, 1973
  • Gloire des morts illustres, journal, 214 p., R. Laffont, Paris, 1973 (ISBN 2-86231-001-8)
  • Le cirque Orfala, 158 p., P. Belfond, Paris, 1975 (ISBN 2-7144-1030-8)
  • Buffon, biographie imaginaire et réelle, suivi de Voyage à Montbard, par Hérault de Séchelles, préface d'Edgar Faure, 173 p., Hermann, Paris, 1977 (ISBN 2-7056-5872-6) (ISSN 0335-4741)
  • La sirène du Jardin des Plantes, 156 p., P. Belfond, Paris, 1981 (ISBN 2-7144-1370-6)
  • L'amateur d'épouvante ou le RER s'arrête à Boissy-Saint-Léger, 203 p., P. Belfond, 1985 (ISBN 2-7144-1805-8)
  • Choix de morts illustres, 442 p., Union générale d'éditions, Paris, 1987 (ISBN 2-264-01092-4)
  • Suppléments au voyage de La Pérouse : essai sur les voyages imaginaires et autres au XVIIIe siècle, 206 p., M. Nadeau, Paris, 1980 (ISBN 2-86231-025-5)
  • L'original, 131 p., P. Belfond, Paris, 1990 (ISBN 2-7144-2586-0)
  • Reliques des morts illustres, 178 p., C. Bourgeois, Paris, 1994 (ISBN 2-267-01240-5)
  • Adieu Colbert, 286 p., C. Bourgeois, Paris, 2000 (ISBN 2-267-01539-0)
  • Le marché de l'art français aux enchères, Économica, 2000 (ISBN 2-7178-4005-2)

Notes et référencesModifier

  1. Entretien de Yann Gaillard avec Anne Leboucher-Sebbab et Véronique Pradier, Centre historique des Archives nationales, 2002-2003, AV/1/862-865
  2. Sénatoriales 2008 dans l‘Aube sur le site du Sénat

Voir aussiModifier