Ouvrir le menu principal

Yak Rivais

écrivain français
Page d’aide sur l’homonymie « Rivais » redirige ici. Pour l’article homophone, voir Rivet.
Yak Rivais
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Yannick Rivais
Alias
Yak Rivais
Naissance
Fougères, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Prix de l'Anticonformisme
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Yak Rivais (pseudonyme de Yannick Rivais), né à Fougères (Ille-et-Vilaine) le , est un écrivain qui se consacre principalement à la littérature jeunesse.

BiographieModifier

Bien qu'essentiellement connu pour son travail d'écrivain, Yak Rivais fut également peintre jusqu'en 1982 et instituteur jusqu'en 1994.

En tant qu'auteur, il commence à publier des livres pour adultes dès 1966. Citons un livre de dessins, L’Effrayant périple du Grand-Espion, et son chef-d’œuvre[réf. nécessaire] Aventures du général Francoquin, publié par Raymond Queneau en 1967, ainsi que sa suite, Le Condottiere en 1971 qui recevront tous deux le Prix de l’Humour Noir. Il a fait des dessins humoristiques, participant notamment à Fluide glacial, Spirou et à l'Almanach Vermot. Touche à tout, il a aussi écrit un roman pornographique, L'Education gentiment sale, sous le pseudonyme de Carlotta Simpson, en 1982, aux éditions de la Brigandine.

Il a fait de la radio (TSF et France Culture), et dirigé des collections jeunesse aux éditions Belfond et Archipel. En 1996, il participe à un ouvrage collectif pro-serbe, intitulé Les Serbes et nous, aux éditions l'Age d'homme, où il étrille plusieurs articles du Monde, de Libération et de La Croix.

C’est en 1984 que Yak Rivais commence à écrire pour la jeunesse, des élèves lui réclamant des histoires à partir de leurs rêves. (Série des «enfantastiques» et série des jeux d’écriture). Sa carrière prend alors de l'essor et il devient écrivain spécialiste des jeux d’écriture. Il a reçu pour ses livres pour la jeunesse une trentaine de prix, dont le Prix Bretagne, le prix Côte d’opale, Cigale d’Or de Marseille, prix de Cherbourg, Prix des Mille lecteurs, etc. Deux C.D.I de collèges et une école maternelle-primaire à Le Petit Fougeray (35) portent son nom aujourd’hui.

Ses écrits sont essentiellement ancrés sur le fantastique et les contes en particulier, et sur les jeux de mots. On peut considérer que ses livres Les Sorcières sont N.R.V, Contes du miroir et Le métro mé pa tro publiés en 1988-1989 sont à l'origine de l'essor des ateliers d'écriture dans les collèges (Yak Rivais animait des ateliers depuis 1959). Les Demoiselles d'A., Centon moderne publié en 1979, est un roman constitué exclusivement de citations (750 au total) provenant de 406 auteurs différents, de Ionesco à Honoré de Balzac. Il a reçu le Prix de l'Anticonformisme, Grand Jury des Lettres pour ce livre, réédité en 2000 à la Mémoire du Livre. Il a été président des Prix de l’Humour Noir jusqu’en 2007.

Parmi les derniers livres parus, citons Fables impertinentes, qui présente 60 fables de La Fontaine récrites fidèlement sur 60 règles de jeux d’écritures différents; Gargantua, une adaptation illustrée du texte de Rabelais pour les enfants; ou Une épée pour Gildas Larzac, un roman de cape et d'épée pour adolescents.

ŒuvresModifier

RomansModifier

  • Les sorcières sont N.R.V (1988)
  • L’Effrayant Périple du Grand-Espion (dessins) (1966)
  • Aventures du général Francoquin (1967, réédition 2011)
  • Hérésie de Carolus Boörst (1968)
  • Le Condottiere (1971, réédition 2011)
  • Les demoiselles d'A. (1979)
  • L'Éducation gentiment sale (1982)
  • Intrigues de Cour (roman dessiné) (1983)
  • Cause toujours (1984)
  • Ça alors ! (Série «enfantastiques», 16 titres) (1984)
  • Impossible ! (1985)
  • Pas de panique ! (1986)
  • Petit Grounch à l'école (Série «petit Grounch», 3 titres) (1987)
  • Les Sorcières sont N.R.V. (Série jeux d’écriture, 16 titres) (1988)
  • Allons bons, nouveaux contes de la rue Marcel-Aymé (1989)
  • Quelle affaire ! (1989)
  • Petit-Arbre cherche ses frères, illustrations de Carlos Braché (1989)
  • Et voilà le travail ! (1990)
  • Les Contes du miroir (1991)
  • Le Métro mé pas tro (1991)
  • Lumières noires (nouvelles pour adultes) (1991)
  • Mouche et la sorcière (série, 3 titres) (1991)
  • Contes extraogredinaires (1992)
  • Formidiable ! (1992)
  • Petit Noël deviendra grand (1992)
  • La Marmitenchantée (1992)
  • Le Géant des mers et autres contes (1993)
« À part ça, il ne se passait rien. Les mouettes volaient comme des andouilles dans le ciel de plus en plus clair, et la mer bleuissait. Bientôt, le soleil gratta les toitures des villas. Le carillon de la mairie sonna six coups puisqu'il était presque sept heures, car l’horloge battait la breloque. Alors le diablotin jaune se leva, s’étira et cracha en l’air sur un cormoran, qui piqua en mer comme un avion de chasse abattu. »
  • T'Occupe (1993)
  • Moi pas grand mais moi malin (1994)
  • La Mère Podcha (1994)
  • C'est enfantastique (1995)
  • Les sept sœurs Sapin (1995)
  • Diable ! (1996)[1]
  • Bizarre bazar (1996)
  • Petit homme et les princesses (1997)
  • Contes du cimetière après la pluie (série, 7 titres et 13 films, K7 et DVD) (1997)
  • Le rhinocérossignol et la coca-Kaola (1997)
  • Un conte qui compte (1998)
  • Viens jouer dans le bac à fables ! (1998)
  • Contes du cimetière sous l'arc en ciel (1998)
  • L.F.H.É la sorcière ! (1999)
  • Petit Grounch et ses amis (1999)
  • Contes du cimetière au soleil couchant (1999)
  • L'Affaire Barbe-Bleue (2000)
  • Les enquêtes de Glockenspiel (2000)
  • C'est partiii ! (2000)
  • Contes du cimetière avant l'orage (2000)
  • C'est bête mais saynètes ! (2001)
  • L'ogre et l'acrostiche (2001)
  • Satan bouche un coin (2002)
  • La petite graine (album) (2002)
  • Contes du cimetière dans le brouillard (2002)
  • La princesse qui voulait se marier (2002)
  • Au petit malheur la chance (2003)
  • Caramba (2003)
  • Tit-Mozart (2003)
  • Les boîtes aux lettres ont-elles des dents ? (illustrations pour Pierre Louki) (2004)
  • Contes du cimetière aux beaux jours (2004)
  • Les trois boîtes magiques (2004, réédition numérique 2011)
  • Luc et Lola (album) (2004)
  • Le petit cochon impeccablement impeccable (2005)
  • Fa fuffit ! (2006)
  • La Sorcière et l'ordinateur (Éveil et Découvertes) (2009)
  • La Famille Bonhomme chez la Reine d'Angleterre (Éveil et Découvertes) (2009)
  • L'affaire casquette (Éveil et Découvertes)" (2009)
  • Gargantua (numérique, 2011)
  • Contes numériques (plusieurs titres, 2011)
  • Gargantua (2011)
  • Une épée pour Gildas Larzac (2012)
  • Les Ficelles du Pantin (2012)
  • Spymaster vs Blackspider (roman dessiné, 2012)
  • Des euros plein le sac! (2013)
  • L'enfant qui disait que les autres n'étaient pas comme lui (2013)
  • J'entends des bruits (2013)
  • Aventures d'un lingot (2014)
  • L'Affaire Lebois d'Ormant (2014)

EssaisModifier

  • Grammaire impertinente (essai) (1989, réactualisée en 2008)
« Sa poulette pondait chaque jour un œuf d’or. / Espérant découvrir dans son ventre fécond / Un inestimable trésor, / Il l’ouvrit au couteau. Quel *** ! »
« Quand deux verbes se suivent, le deuxième s’écrit derrière le premier. »
  • 140 jeux pour lire vite (1990)
  • Jeux de langage et d'écriture, pour l’œil et l’oreille (livre scolaire) (1992, réactualisé en 2009)
  • Vous me la copierez 300 fois ! (l'art d'accommoder une phrase) (2000)
  • Tu causes, tu causes ! (essai sur le fonctionnement de l’oral) (2001)
  • L'art H.O.P. l'humour noir (l'humour noir dans les arts plastiques) (2004)
  • Les zinzins volent-ils sans zèle ? (dessins) (2006)
  • Ovule et Spermato (essai) (2007)
  • Conjugaison impertinente (réactualisé en 2008)
  • Jeux de langage et d’écriture impertinents, enchaînements et constructions (réactualisé en 2009)
  • Fables impertinentes (2010)
  • L'Analyse grammaticale cent rires (2012)

Notes et référencesModifier

  1. bechard stephane, « yak rivais », sur planete-ldvelh.com (consulté le 9 juillet 2017)

Voir aussiModifier