Ouvrir le menu principal

Xavier Schoellkopf

architecte français

Xavier Schoellkopf
Image illustrative de l'article Xavier Schoellkopf
Médaillon sur la tombe de Xavier Schoellkopf signée Marcel Rouillère
Présentation
Naissance
Moscou
Décès
Paris
Mouvement art nouveau
Formation École nationale supérieure des beaux-arts (Julien Guadet, Edmond Paulin)[1]

Xavier Schoellkopf (Moscou, 1869 - Paris, 1911) est un architecte, considéré comme un des « maîtres de l'art nouveau parisien »[1],[2].

Jugement de Philippe ThiébautModifier

« Des architectes tels que Schœllkopf, Lavirotte et Wagon sont en grande partie responsable du discrédit dans lequel est rapidement tombé l'art nouveau.

Pour la chanteuse de cabaret Yvette Guilbert, il imagine un hôtel d'un kitsch propre à séduire une bourgeoise parvenue, soucieuse de son image. »

— Philippe Thiébaut, Guimard, L'art nouveau, Découvertes Gallimard, 2000, p. 63.

BiographieModifier

 
Tombe de Xavier Schoellkopf, signée Marcel Rouillère[1].

Xavier Schoellkopf a étudié l'architecture avec Julien Guadet et Edmond Paulin aux Beaux-Arts[1].

Il est enterré au cimetière Saint-Vincent, à Paris.

RéalisationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Philippe Landru, « Cimetière SAINT-VINCENT de Montmartre », sur www.landrucimetieres.fr, (consulté le 20 mars 2012) : « L’architecte Xavier SCHOELLKOPF (1869-1911), élève de Guadet et de Paulin, qui […] fut l’un des maîtres de l’art nouveau parisien. […] Sa tombe de facture art nouveau est ornée d’un médaillon en bronze. L’ensemble fut réalisé par Marcel Rouillère. ».
  2. « Xavier Schoellkopf (1870-1911), l'étonnant architecte d'Yvette Guilbert », Conférence, sur www.musees-midi-pyrenees.fr (consulté le 20 mars 2012) : « Parmi les maîtres de l'Art Nouveau parisien, l'architecte Xavier Schoellkopf est probablement l'un des plus mystérieux et des moins connus. ».
  3. « 4 avenue d’Iéna (16e arrondissement) », Paris 1900,
  4. « 92-94 avenue de la République (11e arrondissement) », Paris 1900,
  5. Alain Lemoine et Rodolphe Trouilleux, Des Ternes aux Batignolles : Promenade historique dans le XVIIe arrondissement, Paris, Délégation à l'action artistique de la ville de Paris, , 175 p. (ISBN 2-905118-04-0 et 978-2-905118-04-2, notice BnF no FRBNF34977659), p. 164-165.
  6. « Cadavre exquis n°1 : 28 bis boulevard Berthier (17e arrondissement) », Paris 1900,
  7. « 29 boulevard de Courcelles (8e arrondissement) », Paris 1900,
  8. « 90 avenue Parmentier (11e arrondissement) », Paris 1900,

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • David de Penanrun, Louis Thérèse; Delaire, Edmond Augustin, Les architectes élèves de l'Ecole des beaux-arts, 1793-1907, Librairie de la construction moderne, Paris, 1907, p. 401 (lire en ligne)

Liens externesModifier