Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joop.
Wolfgang Joop
Description de cette image, également commentée ci-après
Wolfgang Joop en 2009.
Nom de naissance Wolfgang Joop
Naissance (74 ans)
Potsdam, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemand
Profession
Autres activités
Famille
Gerhard Joop (père)
Jette Joop (fille)
Florentine Joop (fille)
Edwin Lemberg (époux)

Wolfgang Joop, né le à Potsdam, est un styliste et couturier allemand. Il est le fondateur de la société de mode et de cosmétique Wunderkind.

Sommaire

BiographieModifier

Wolfgang Joop naît à Potsdam le 18 novembre 1944. En 1954, à l'âge de 10 ans, il s'installe à Braunschweig en Afrique du Sud avec sa famille[1]. Dans les années 1960, il a étudié la psychologie de la publicité à l'Université de Technologie de Braunschweig. Après ses études, il a été invité à devenir professeur honoraire de design de mode à l'Université Kunste, à Berlin.

Il a commencé sa carrière de mode en travaillant avec son ex-épouse Karin en 1968, ils ont reçu les trois premiers prix dans un concours de design. Professionnellement, il travaillait à la fois comme illustrateur de mode et journaliste et comme designer indépendant pour des maisons de couture en Italie, en France et en Allemagne. Il est également connu en Angleterre.

Il a obtenu un succès international en 1978, quand il a montré sa quatrième collection de fourrure.

Sa carrière professionnelleModifier

 
Logo de l'entreprise JOOP!.

Le label et société JOOP! sont créés en 1981, il est reconnu pour ses collections provocatrices ainsi que pour ses fragrances primées à l'international. En début d'année 1982, Joop présente sa première collection de prêt-à-porter pour femmes, suivie de sa première collection masculine en 1985. Deux ans plus tard, avec le lancement de sa première collection de parfum, il fait de son nom une marque, avec des lettres en capital pour symboliser l'énergie avec un point d'exclamation. Les vêtements, chaussures, bijoux, lunettes ainsi que le parfum étaient immédiatement disponibles sous cette marque. Le « JOOP! » label est devenu disponible pour l'octroi de licences, et la société Joop ne produit plus aucun de ses propres biens à vendre. Depuis 1997, les produits Joop sont vendus via JOOP! GmbH à l'exception de Parfum JOOP!, qui a été vendue à Coty / Lancaster en 1991, suivie de contrats de licence. En 1998, il vend 95 % de sa participation dans le JOOP! GmbH à Wünsche AG et vend les 5 % restants en juillet 2001. Cela a mis fin à son implication avec JOOP!.

L'entreprise WunderkindModifier

 
Wolfgang Joop en 2015.

En 2003, Il fonde son entreprise Wunderkind, un label de mode couture haut de gamme. Il a d'abord présenté son projet avec la collection automne/hiver 2003 à Potsdam à un public de presse et de détail. Wunderkind a fait ses débuts internationaux en septembre 2004, invité par le CFDA à la première de la semaine New York Fashion avant de repositionner le label et de déménager à Paris en 2006[2]. Des boutiques ont été ouvertes à Berlin, Londres et Sylt. En janvier 2011, Wunderkind a été confronté à une restructuration avec perte de personnel. Le spectacle de printemps 2011 à Paris a été annulé[3]. M. Joop a conçu la robe de mariée portée par la princesse Sophie d'Isenburg pour son mariage avec le prince Georg de Prusse en août 2011[4].

Après plus d'un an d'inactivité dans le monde extérieur, Wunderkind s'est relancé le 10 mai 2012 avec un nouveau défilé de mode à Potsdam[5]. Un nouveau directeur général a été mis en place et il est prévu d'ouvrir un autre magasin à Berlin pour une croissance régulière mais plus lente[6].

Autres activitéModifier

 
Wolfgang Joop en 1992.

Il a des intérêts divers et est impliqué dans de nombreuses activités au-delà de la mode et du design, y compris l'illustration. Plus de 100 de ses œuvres sont exposées au Hamburger Museum für Kunst à Hambourg. Il recueille également de l'art, en particulier des peintures et sculptures contemporaines, ainsi que des meubles.

Il soutient l'organisation Dunkelziffer eV pour les enfants abusés sexuellement et l'organisation Hamburg Leuchtfeuer pour les personnes atteintes du SIDA.

En 2014 et 2015, il apparaît en tant que juge aux côtés de la mannequin et actrice germano-américaine, Heidi Klum dans la saison 9 et 10 de son émission Germany's Next Topmodel. Il réapparaît dans la même émission en tant que juge invité en 2017 dans la saison 12.

Vie PrivéeModifier

Il épouse la journaliste Karin Joop-Metz en 1970 et divorce en 1985, après 15 ans de mariage. Il est père de deux filles nées respectivement en 1968 et 1973. Il est un ami du chanteur allemand Bill Kaulitz[7].

En 2013, il épouse l'homme d'affaires Edwin Lemberg à Potsdam[8],[9]. Il est grand-père de 4 petits-enfants.

AnimationModifier

Émissions télévisées et participationsModifier

FilmographieModifier

ReportageModifier

  • 1992 : SpiegelTV : Lui-même
  • 2010 : Durch die Nacht mit Bill Kaulitz und Wolfgang Joop : Lui-même

ExpositionsModifier

  • 2009 : Sur le thème de Tamara de Lempicka à Londres et à New York
  • 2011 : Sur le thème de Wolfgang Joop, Death and Faith à la galerie Michael Schultz, à Berlin

Défilés de modeModifier

  • 2017 : Wunderkind Spring Summer 2017 à la fashion week de Berlin.

BibliographieModifier

  • 1999 : Heltic cuisine : no budget, low budget, free budget, dinner deluxe[10]
  • 2000 : Einfache Lösungen : Beiträge zur begunnenden Unvorstellbarkeit von Problemen der Gesellachaft : Aufsätze[11]
  • 2001 : Das Kleine Herz : The little heart[12]
  • 2002 : Stillstand des Flüchtigen : Illustrationen und Grafiken 1960-2000[13]
  • 2003 : In Wolfspelz[14]
  • 2005 : Rudi Rubi : édité avec sa fille Florentine[15]
  • 2009 : Wunderkind. 14467 Potsdam[16]
  • 2013 : Objekte der Begierde : Eine Liebesgeschichte in 16 Bildern[17]
  • 2015 : Dresscods : Stilikonen zwischen Kult und Chaos[18]

DiscographieModifier

  • 2013 : Undressed (Gezürtz) (sorti le 4 octobre 2013)

Récompense et distinctionsModifier

  • 1970 : Concours d'illustration sur la revue de la mode

Notes et référencesModifier

  1. « Wolfgang Joop - Biografie WHO'S WHO », sur www.whoswho.de (consulté le 18 avril 2018)
  2. (de) « Wunderkind », sur wunderkind.com (consulté le 18 avril 2018)
  3. (en) Lauren Milligan, « Wunderkind Farewell? », Vogue,‎ (lire en ligne, consulté le 18 avril 2018)
  4. Wolfgang Joop, « Sophie von Isenburg: Joop lässt die Braut im Offiziersmantel heiraten », DIE WELT,‎ (lire en ligne, consulté le 18 avril 2018)
  5. (en) Deutsche Welle (www.dw.com), « Joop resuscitates Wunderkind label | DW | 09.05.2012 », sur DW.COM (consulté le 18 avril 2018)
  6. (en) Deutsche Welle (www.dw.com), « Germany’s Wunderkind, Wolfgang Joop, is back! | DW | 11.05.2012 », sur DW.COM (consulté le 18 avril 2018)
  7. (de) « Bill Kaulitz & Wolfgang Joop: "Bei uns funkt es einfach!" », Promiflash.de,‎ (lire en ligne, consulté le 19 avril 2018)
  8. RP ONLINE, « Modeschöpfer: Wolfgang Joop ist schon seit 2013 verpartnert », sur RP ONLINE (consulté le 18 avril 2018)
  9. (de) « Wolfgang Joop: Er hat heimlich geheiratet! », BUNTE.de,‎ (lire en ligne, consulté le 18 avril 2018)
  10. (de) « „Wolfgang Joop Stephan Abry., Hectic cuisine. no budget low budget free budget dinner deluxe.“ – Bücher gebraucht, antiquarisch & neu kaufen », sur www.booklooker.de (consulté le 29 juillet 2018)
  11. (de) Bernd Ternes, Einfache Lösungen. Beiträge zur beginnenden Unvorstellbarkeit von Problemen der Gesellschaft. Aufsätze, Tectum Verlag, (ISBN 9783828880849, lire en ligne)
  12. (de) Wolfgang Joop et Bettina Dahl, Das kleine Herz /The little heart, Coppenrath, (ISBN 9783815770559, lire en ligne)
  13. (de) Suchergebnisse et Anne Phillipi, Stillstand des Flüchtigen: Illustrationen und Grafiken 1960-2000, Altenburg, (ISBN 9783936300017, lire en ligne)
  14. (de) « Schlupflöcher in der Herzensburg Wolfgang Joop debütiert mit „Im Wolfspelz“ als Romancier », Der Tagesspiegel Online,‎ (ISSN 1865-2263, lire en ligne, consulté le 29 juillet 2018)
  15. (de) Suchergebnisse et Suchergebnisse, Rudi Rubi, Rütten & Loening Berlin, (ISBN 9783352007224, lire en ligne)
  16. (de) « Wolfgang Joop: Wunderkind. 14467 Potsdam », Perlentaucher.de,‎ / (lire en ligne, consulté le 29 juillet 2018)
  17. (de) « „Objekte der Begierde - Eine Liebesgeschichte in 16 Bildern“ – Bücher gebraucht, antiquarisch & neu kaufen », sur www.booklooker.de (consulté le 29 juillet 2018)
  18. (de) résultats de recherche, Dresscode: Stilikonen zwischen Kult und Chaos, Goldmann TB, (ISBN 9783442176274, lire en ligne)