Ouvrir le menu principal
Witold Pyrkosz
Description de cette image, également commentée ci-après
Witold Pyrkosz en 2008.
Naissance
Krasnystaw
(Pologne)
Nationalité Drapeau de Pologne Polonais
Décès (à 90 ans)
Varsovie
Profession acteur

Witold Pyrkosz, né le à Krasnystaw (Voïvodie de Lublin) et mort à Varsovie le [1],[2], est un acteur polonais de théâtre, cinéma et télévision [3],[4]. Il travaille également dans le doublage des films et dessins animés.

Sommaire

BiographieModifier

Diplômé de l'École nationale supérieure de théâtre Ludwik Solski en 1954, Witold Pyrkosz devient acteur du Théâtre Stefan Żeromski de Kielce (pl). Il y apparaît pour la première fois sur scène dans le rôle de Janek Topolski dans Lekkomyślna siostra de Włodzimierz Perzyński, adaptée par Tadeusz Kubalski. Ses débuts cinématographiques ont lieu dans le film de Jerzy Kawalerowicz L'Ombre (Cień) en 1956. Plus tard, il jouera de nombreux rôles mémorables, notamment celui de Duńczyk dans la comédie criminelle Vabank réalisée par Juliusz Machulski. En 1964, il rejoint la troupe du Théâtre polonais de Wrocław (pl), où il restera pendant douze ans. L'acteur est également cofondateur et directeur du cabaret Dreptak (Wrocław). Sa popularité est si grande qu'il est choisi pour Złota Iglica, le prix des lecteurs du quotidien Słowo Polskie en 1967[5].

Décoré de la Croix du Mérite en 1974, il est fait chevalier de l'Ordre Polonia Restituta en 1984[6].

Witold Pyrkosz est lauréat du prix Telekamera (pl) du meilleur acteur (2005) et prix Złote Spinki [Bouton de manchette d'or] pour l'ensemble de sa carrière (2007), décernés par le magazine Tele Tydzień [La Semaine Télé][6].

Il reçoit la Médaille d'or du Mérite culturel polonais Gloria Artis en 2009[6].

Son livre de souvenirs Podwójnie urodzony, coécrit avec Anna Grużewska et Iza Komendołowicz, parait en 2009[3],[7].

À partir de 2000, Witold Pyrkosz incarne le chef de famille Mostowiak dans la série télévisée M jak miłość diffusée sur TVP 2[8],[9],[10].

Le , l'acteur meurt d'une pneumonie, après trois semaines d'hospitalisation[11]. Il sera enterré le 28 avril, au cimetière de Góra Kalwaria, la ville où il habitait les vingt dernières années et dont il était élu membre du conseil du district[12].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

DoublageModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Notes et référencesModifier

  1. (pl) « Witold Pyrkosz nie żyje », sur RMF24,
  2. (pl) Julian Kania, « Witold Pyrkosz nie żyje », sur wyborcza.pl, (consulté le 22 avril 2017)
  3. a et b (pl) Biuletyn Informacji Bibliotecznych i Kulturalnych Wojewódzkiej i Miejskiej Biblioteki Publicznej w Łodzi, « Spotkanie z Witoldem Pyrkoszem », sur lodz.pl, (consulté le 10 mai 2016)
  4. (pl) « Witold Pyrkosz », sur filmpolski.pl (consulté le 10 mai 2016)
  5. (pl) Paweł Piotrowicz, « Aktorstwo to nie misja! – Witold Pyrkosz obchodzi 90. urodziny », sur onet.pl, (consulté le 23 mars 2017)
  6. a b et c (pl) Monika Mokrzycka-Pokora, « Witold Pyrkosz », sur culture.pl, (consulté le 24 mai 2016)
  7. (pl) « Witold Pyrkosz. Podwójnie urodzony », sur dziennikteatralny.pl (consulté le 10 mai 2016)
  8. (pl) Marta Kawczyńska, « Lepsza wersja polskiego życia, czyli 15 lat serialu „M jak miłość” », sur tvp.info, (consulté le 17 janvier 2017)
  9. (pl) « Odejdzie z "M jak miłość?" Dramat Pyrkosza. Nie ma już siły », sur fakt.pl, (consulté le 17 janvier 2017)
  10. (pl) Adriana Słowik, « "M jak miłość". Witold Pyrkosz zniknie z serialu? Aktor coraz gorzej znosi trudy pracy », sur telemagazyn.pl, (consulté le 17 janvier 2017)
  11. (pl) « Witold Pyrkosz od trzech tygodni przebywał w szpitalu », sur fakt.pl, (consulté le 26 avril 2017)
  12. (pl) « Pogrzeb Witolda Pyrkosza 28 kwietnia w Górze Kalwarii », sur polskieradio.pl, (consulté le 26 avril 2017)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Liens externesModifier