William Seymour (2e duc de Somerset)

noble anglais

William Seymour Somerset
William Seymour, Marquess of Hertford, later Duke of Somerset (1588-1660), Attributed to Gilbert Jackson (1622 - 1640).jpg
Fonction
Membre du Parlement d'Angleterre
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Church of St Mary the Virgin, Great Bedwyn (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Seymour (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Honora Rogers (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Edward Seymour (d)
Honora Seymour (d)
Francis Seymour
Charles SeymourVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Arbella Stuart (à partir de )
Frances Devereux (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Frances Seymour (en)
William Seymour, Lord Beauchamp (d)
Robert Seymour, Lord Beauchamp (d)
Henry Seymour
Jane Seymour (d)
John Seymour
Unknown Seymour (d)
Mary Seymour (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Conflit
Lieu de détention
Distinction
Arms of Seymour Family.svg
Blason

William Seymour, 2e duc de Somerset, KG (1588 – ) est un aristocrate anglais et commandant royaliste pendant la Première révolution anglaise.

OriginesModifier

Il est le fils de Edward Seymour, Lord Beauchamp, de Hache (qui est décédé avant son père) et de sa femme Honora Rogers. Il est le petit-fils d'Edward Seymour (1er comte d'Hertford) et de son épouse Lady Catherine Grey, une sœur de Lady Jeanne Grey, "La reine de Neuf Jours", qui donc lui donne un lointain droit au trône par Catherine, la descendante de Marie Tudor, la plus jeune sœur du roi Henri VIII. Il est l'arrière-petit-fils d'Edward Seymour (1er duc de Somerset) (c.1500-1552), l'oncle du roi Edward VI et Lord Protecteur d'Angleterre.

L'emprisonnement dans la TourModifier

 
Lady Arabella Stuart (d.1615), sa première femme.

Seymour fait un mariage secret à Greenwich, le avec Arbella Stuart (d.1615), fille de Charles Stuart (5e comte de Lennox) et Elizabeth Cavendish. Arbella, est de treize ans son aînée, et le roi Jacques VI et Ier désapprouve le mariage comme l'union de deux potentiels prétendants Tudor au trône, qui ne pouvait être vu que comme une menace à la dynastie régnante. En conséquence, William est condamné à l'emprisonnement à vie dans la Tour de Londres et est ainsi le quatrième, sur cinq générations de Seymour, à passer du temps dans cette prison.

En Seymour s'échappe de la Tour, allant à la rencontre d'Arbella, qui s'est aussi échappée. Ils fuient vers le Continent, mais le mauvais temps et d'autres circonstances empêchent leur réunion, et Arbella est reprise et remise à la Tour. William réussit toutefois à partir à l'étranger, à Ostende, mais n'a jamais été réunis avec Arbella qui est restée dans la Tour jusqu'à sa mort en 1615.

Carrière politiqueModifier

En Seymour est élu député de Marlborough, dans le Wiltshire, mais peu de temps après, il entre à la Chambre des lords, succédant à son père comme Marquis d'Hertford en 1621. A la Chambre des Lords, il est un éminent adversaire du Roi Charles Ier, où il soutient la Pétition des droits de 1628, et co-signe la lettre des douze Pairs de 1640, avec son beau-frère Robert Devereux (3e comte d'Essex).

Au cours du Long Parlement Hertford quitte finalement la compagnie la plus radicale des opposants du Roi, et en 1641, est créé Marquis d'Hertford. Dans la Guerre Civile, il est un royaliste modéré, avec des figures comme Edward Hyde (1er comte de Clarendon), et tout au long, cherche un règlement à l'amiable, en continuant des négociations officieuses tout au long de la guerre avec son beau-frère commandant du coté parlementaire. Il est néanmoins un partisan de confiance du roi, qui fait de lui le tuteur de son fils, le futur Roi Charles II, et il obtient plusieurs grands commandements militaires du coté royaliste au cours de la guerre, dont le commandement des troupes du Sud du pays de Galles.

Après la fin de la Première Guerre Civile et de l'emprisonnement du roi, Hertford est le plus éminent des nobles pour rester aux côtés du roi tout au long de sa captivité, et est avec lui jusqu'à son exécution en 1649. Durant l'interrègne, Hertford reste à l'écart de la politique et des conspirations royalistes, dans la croyance que la monarchie serait éventuellement restaurée et que les complots ne ferait que retarder l'événement.

Lors de la Restauration de la Monarchie en 1660, Hertford, est restauré dans toutes ses anciennes positions, et ses services à la cause Royaliste sont de plus reconnus par le roi Charles II, qui, en 1660, restaure Hertford dans le duché de Somerset, qui a été annulé en 1552. Il est ainsi le 2e Duc de Somerset.

Mariages et descendanceModifier

William Seymour s'est marié deux fois:

FilsModifier

  1. William Seymour (1621 – ), qui est décédé avant son père.
  2. Robert Seymour (1622-1646), qui est décédé avant son père.
  3. Henry Seymour, Lord Beauchamp (1626 – ), qui est décédé avant son père, après avoir cependant épousé Marie Capell et a une descendance, notamment son fils William Seymour (3e duc de Somerset) (1654-1671), héritier de son grand-père le 2e duc.
  4. John Seymour (4e duc de Somerset) (1646 – ), héritier de son neveu dans le duché en 1671, qui a épousé Sarah Alston en 1656, mais sans descendance.

FillesModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier