William Ruckelshaus

personnalité politique américaine
William Ruckelshaus
William Ruckelshaus.jpg
William Ruckelshaus au début des années 1970.
Fonctions
Administrateur de l'Agence de protection de l'environnement des États-Unis
-
Procureur général adjoint des États-Unis
-
Joseph Tyree Sneed (en)
Laurence Silberman (en)
Administrateur de l'Agence de protection de l'environnement des États-Unis
-
Procureur général assistant des États-Unis (en)
-
Député à la Chambre des représentants de l'Indiana (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
SeattleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique
Membre de
Distinction

William Doyle Ruckelshaus, d'origine parentale allemande, né le à Indianapolis et mort le à Seattle[1], est un avocat et haut fonctionnaire américain.

BiographieModifier

Premier administrateur de l'Agence de protection de l'environnement des États-Unis nommé en 1970, il fait notamment interdire le DDT.

En avril 1973, il est brièvement directeur du FBI quand Patrick Gray démissionne, avant d'être nommé procureur général adjoint des États-Unis (United States Deputy Attorney General). Comme Elliot Richardson, à la tête du département de la Justice, il démissionne en octobre 1973, lorsque Richard Nixon demande au département de la Justice de démettre de ses fonctions Archibald Cox, procureur spécial indépendant chargé de l'enquête sur l'affaire du Watergate. L'ensemble de ces événements — les deux démissions, puis la mise à pied de Cox — furent appelées Saturday Night Massacre par la presse américaine.

Il est à nouveau administrateur de l'Agence de protection de l'environnement, sous la présidence de Ronald Reagan, de 1983 à 1985.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Robert D. McFadden, « William Ruckelshaus, Who Quit in 'Saturday Night Massacre,' Dies at 87 », sur The New York Times, (consulté le 27 novembre 2019)

Liens externesModifier