William Jardine

politicien britannique
William Jardine
Jardine by Chinnery.png
William Jardine, dans les années 1820
Fonction
Membre du 14e Parlement du Royaume-Uni
14e Parlement du Royaume-Uni (d)
Ashburton (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Père
Andrew Jardine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Elizabeth Johnstone (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Robert Jardine (d)
Jean Jardine (d)
Janet Jardine (d)
David Jardine (d)
Margaret Jardine (d)
Elizabeth Jardine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique

William Jardine, né à Lochmaben (Dumfriesshire) le et mort à Londres le , est un homme d'affaires et négociant écossais qui fit, dans la première moitié du XIXe siècle, fortune dans le trafic de l'opium entre l'Inde britannique et la Chine. C'est lui qui obtint l'intervention du Royaume-Uni en Chine en 1842, intervention qui déclencha la première guerre de l'opium[1]. Il est également l'un des deux fondateurs de la société Jardine Matheson.

BiographieModifier

Chirurgien, il est employé de 1802 à 1817 par la Compagnie des Indes britanniques avant d'établir à Bombay et en Chine une maison de commerce qui, par son association en 1820 avec James Matheson, va devenir célèbre.

En 1823, avec Hollingworth, il fonde une importante société d'exportation d'opium.

La société Jardine-Matheson de Hong Kong est nationalisée en 1949.

William Jardine meurt d'un cancer de l'estomac à Londres en 1843.

Notes et référencesModifier

  1. Jean-François Klein et Laurent Colantonio, « Une thalassocratie asiatique », in Dominique Barjot et Charles-François Mathis Le monde britannique (1815-1931), CNED/SEDES, 2009, p. 135

Liens externesModifier