Ouvrir le menu principal
Wilhelm Brasse
Naissance
Żywiec, Drapeau de la Pologne Pologne
Décès (à 94 ans)
Żywiec, Drapeau de la Pologne Pologne
Nationalité Drapeau de la Pologne Polonaise
Profession
Activité principale
1940-1945

Wilhelm Brasse, né le à Żywiec et mort le dans la même ville, est un photographe polonais pendant la Seconde Guerre mondiale.

BiographieModifier

Brasse est d'origine mixte autrichienne-polonaise et a étudié la photographie à Katowice. Après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, Brasse refuse de signer le "Volksliste" qui lui est accordé en raison de son origine germanique, et de rejoindre l'armée allemande. En 1939, il travaille pendant un certain temps dans un laboratoire de photos à Krynica-Zdrój, puis tente de traverser la frontière avec la Hongrie pour rejoindre l'armée polonaise.

 
Photo prise par Wilhelm Brasse ; elle montre Czesława Kwoka, 14 ans, morte en 1943 à Auschwitz.

Il est arrêté le et envoyé au camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau. Dès 1941, il est employé pour photographier les prisonniers nouvellement arrivés dans le camp. Brasse fait de chaque prisonnier une série de trois images : une de face et une de chaque côté. Il quitte Auschwitz en janvier 1945 avec le dernier convoi de prisonniers et est transféré au camp de concentration de Mauthausen et plus tard au sous-camp de Melk, où il est libéré par les Américains.

Après avoir photographié environ 50 000 prisonniers, il n'a plus jamais pris aucune autre photographie après la guerre. Au lieu de cela, il créa une entreprise de fabrication de boyaux à saucisses et mena une vie modestement prospère.[1]

En 2005, le documentaire Portrecista (le portraitiste) de Ireneusz Dobrowolski, porte sur Brasse et son travail à Auschwitz.

Notes et référencesModifier