Vol Eastern Air Lines 375

Vol Eastern Air Lines 375
Image illustrative de l’article Vol Eastern Air Lines 375
Débris de l'appareil, photo prise par le Civil Aeronautics Board
Caractéristiques de l'accident
Date
CausesCollision aviaire
SiteAéroport international Logan de Boston
Coordonnées 42° 21′ 57″ nord, 70° 59′ 18″ ouest
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareilLockheed L-188 Electra
CompagnieEastern Air Lines
No  d'identificationN5533
Lieu d'origineAéroport LaGuardia de New York
Lieu de destinationAéroport international de Philadelphie
Phasedécollage
Passagers67
Équipage5
Morts62
Blessés10
Survivants10

Géolocalisation sur la carte : Massachusetts
(Voir situation sur carte : Massachusetts)
Vol Eastern Air Lines 375
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Vol Eastern Air Lines 375

Le vol Eastern Air Lines 375 effectué par un Lockheed L-188 Electra de la compagnie Eastern Air Lines s'est écrasé lors de la phase de décollage de l'aéroport international Logan de Boston le . 62 des 72 personnes à bord sont mortes lors de l'écrasement de l'appareil, et parmi les 10 survivants, 9 ont été gravement blessés.

Circonstances modifier

L'appareil immatriculé sous le no N5533 venait d'arriver de l'aéroport LaGuardia de New York, et devait repartir à Philadelphie avec le même équipage. La phase de décollage se déroule normalement jusqu'à environ six secondes de l'envol, lorsque l'avion rencontre un grand essaim d'étourneaux. L'avion vire un instant à gauche puis reprend le cap de la piste. À une hauteur d'environ 120 pieds, des oiseaux ont été aspirés dans les moteurs à hélice, provoquant la mise en drapeau et l'arrêt de l'hélice du moteur 1. Les moteurs 2 et 4 se sont arrêtés momentanément mais sont repartis[1]. À une hauteur de 200 pieds, l'avion a viré de nouveau à gauche et a piqué du nez à environ 100 pieds d'altitude. Il a ensuite basculé vers la gauche, a piqué du nez et l'avion s'est écrasé sur Winthrop Bay.

Conséquences modifier

Parmi les 67 passagers et 5 membres d'équipage seules 10 personnes ont survécu, avec de graves blessures. Les deux pilotes sont morts dans l'accident[2].

Analyse modifier

L'analyse de l'épave a déterminé que les moteurs 1,2 et 4 ont ingéré au moins un oiseau, et que le moteur n°1 en a absorbé au moins huit. L'avion manquant de puissance a décroché, à cette faible altitude il n'est pas possible de retrouver suffisamment de vitesse. Le Civil Aeronautics Board (predecesseur du NTSB) a recommandé d'augmenter la résistance des moteurs à l'absorption d'oiseaux, ainsi que de trouver des moyens pour réduire la population aviaire autour des aéroports.

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références modifier

  1. (en) Civil Aeronautics Board, « Investigation of Aircraft Accident: EASTERN AIRLINES: BOSTON, MASSACHUSETTS: 1960-10-04 », Aircraft Accident Report,‎ (DOI 10.21949/1500772, lire en ligne, consulté le ).
  2. (en) Renae Reints, « Throwback Thursday: The Worst Bird Strike in U.S. History », sur bostonmagazine.com, (consulté le ).

Liens externes modifier