Vin de Liège

L'entreprise Vin de Liège est une société coopérative à finalité sociale liégeoise créée le .

HistoireModifier

C'est en 2007 que germe l'idée de créer une activité viticole à caractère associatif ou coopératif sur Liège. A l'initiative de Fabrice Collignon, La Bourrache asbl réalise une étude de faisabilité d'implantation d'un vignoble sur le territoire liégeois. Cette étude effectuée entre 2008 et 2009 a pu être menée grâce à un subventionnement par l'État fédéral et la Région wallonne. Le projet se concrétise sous la forme d'une coopérative créée en et disposant d'un capital de 85 000 euros[1]. La production envisagée d'un « vin de Liège » pour 2015 est évaluée à un volume de 80 000 bouteilles[2]. Le vin est prévu pour être produit depuis les coteaux de la Citadelle et les premières vendanges sont programmées pour 2014[3].

Grâce à l'engagement de Romain Bévillard, jeune viticulteur et œnologue le projet se concrétise et un premier vignoble expérimental composé de 600 pieds de vigne est implanté dans le quartier de Naimette-Xhovémont par les premiers coopérateurs le . Ce vignoble est destiné à tester les nouveaux cépages dits « interspécifiques ». Alec Bol, déjà impliqué via La Bourrache asbl dont il est le responsable financier, rejoint l'équipe en tant qu'administrateur délégué en .

La coopérative attire petit à petit de nouveaux coopérateurs afin de financer ses activités. L'assemblé générale du décide officiellement de lancer les activités et d'autoriser les premières grandes dépenses.

Un premier ouvrier agricole, Jérome Ernst est engagé en 2012 et la plantation des premiers vignobles de taille importante a lieu en à Ében-Émael (commune de Bassenge) sur 2 ha et à Heure-Le-Romain (commune d'Oupeye) pour 3,5 ha. Les premières vendanges sont organisées en 2013 dans un chai provisoire. Les vins issus de cette vendange porteront les noms de essais N°1 à N°3.

La réflexion sur la construction d'un chai a été entamée en 2013 pour aboutir à son inauguration lors du weekend portes ouverte les 23 et .

Le , elle reçoit le prix du « Liégeois de l'année » décerné par un panel de journalistes [4],[5].

FonctionnementModifier

Vin de Liège fonctionne selon le modèle coopératif et permet à ses coopérateurs ou à toute personne intéressée de participer aux activités de l'entreprise [6],[7].

Outre son objet social principal qui est de produire du vin ou tout sous produit de la vigne et d'en assurer la distribution, la coopérative comporte les finalités sociales suivantes[8] :

  • de réaliser ses activités en maximisant les bénéfices environnementaux et sociaux ;
  • de promouvoir la production de vin de Belgique et l'agriculture de qualité et respectueuse de l'environnement et l'agri-tourisme ;
  • de former et insérer des personnes dans la société ;
  • de promouvoir l'économie sociale et les initiatives visant à proposer d'autres modèles économiques ou financiers basés sur les piliers du développement durable.

VignobleModifier

Les vignes sont situées à Heure-le-Romain et Ében-Émael, dans les communes de Bassenge et Oupeye [9].

Les cépages sélectionnés tels que le Johanniter, Solaris, Cabernet cortis, Pinotin sont issus de variété hybrides développées par l'institut Staatliches Weinbauinstitut Freiburg en Allemagne. Ils assurent une maturité précoce et une résistance aux maladies qui permettent à ce domaine viticole d'élaborer ses vins selon le cahier des charges de l'agriculture biologique.

EncépagementModifier

ProductionModifier

Les cuvées élaborées sont principalement constituées de vins tranquilles blanc et d'un mousseux élevé selon la méthode traditionnelle [10].

BlancModifier

  • Orchis
  • Contrepoint
  • Ô de Craie
  • Notes Blanches
  • Les Éolides
  • A Capella

RoséModifier

  • Les Agapes

RougeModifier

  • L'Eben
  • Odyssée

EffervescentModifier

  • L'Insoumise
  • L'Insoumise Réserve

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Vin de Liège : Au cœur des vignes, Editions de la Province de Liège,

Lien externeModifier