Veronika Doudarova

chef d'orchestre

Veronika Borisovna Doudarova (en russe : Вероника Борисовна Дударова, en ossète : Дудараты Барисы чызг Вероникæ), née le 22 novembre 1916 ( dans le calendrier grégorien) à Bakou (Empire russe) et morte le à Moscou (Russie), est une cheffe d'orchestre soviétique et russe.

Veronika Doudarova
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Вероника Борисовна Дударова et Дудараты Барисы чызг ВероникæVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique
Instrument
Genre artistique
Distinctions
Liste détaillée

Veronika Doudarova est la première femme à diriger un orchestre symphonique au XXe siècle. Elle occupe le poste de cheffe d'orchestre du Moscow State Symphony Orchestra (en) (Orchestre symphonique d'État de Moscou) en 1947 et dirige cet orchestre ainsi que d'autres pendant soixante ans. En 1991, elle fonde l'Orchestre symphonique de Russie[1].

BiographieModifier

Veronika Doudarova naît dans une famille de la noblesse ossète. Elle commence à apprendre le piano dès l'âge de cinq ans dans la classe de musique pour enfants prometteurs au sein de l'Académie de musique Hajibeyov de Bakou.

Au début des années 1930, le père de Doudarova est déporté et ses deux sœurs aînées meurent. Sa mère l'emmène vivre à Léningrad où Veronika intègre le Conservatoire Rimski-Korsakov. Son professeur est alors Pavel Serebriakov.

Elle s'installe à Moscou en 1937 et devient élève de Boris Berlin (ru) dans la classe préparatoire du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou[2], menant en même temps une carrière de pianiste de concert. Elle fait ses études au conservatoire, en 1938-1941 et 1945-1947, sous la direction de Leo Ginsburg (en) et Nikolaï Anossov. Elle débute comme cheffe d'orchestre au Théâtre académique de la jeunesse de Russie en 1944.

Morte à Moscou, l'artiste est enterrée au cimetière Troïekourovskoïe.

HommagesModifier

(9737) Dudarova, l'astéroïde de la ceinture principale, est nommé à son nom[3].

En 2017, Google crée un Doodle pour célébrer son 101e anniversaire[4].

Récompenses, honneurs et distinctionsModifier

DiscographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en-US) « Russian conductor Dudarova dies at 92 », sur San Diego Union-Tribune, (consulté le 25 mars 2020)
  2. a et b (en-GB) Tim McDonald, « Obituary: Veronika Dudarova », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 25 mars 2020)
  3. « JPL Small-Body Database Browser », sur ssd.jpl.nasa.gov (consulté le 25 mars 2020).
  4. https://www.google.com/doodles/veronika-dudarovas-101st-birthday.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :