Verbund
logo de Verbund

Création 1947
Forme juridique Société par actions
Action VSE : VER
Siège social Vienne (Autriche)
Drapeau de l'Autriche Autriche
Directeurs Wolfgang Anzengruber (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Österreichische Industrieholding (en) (0,51)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité électricité
Filiales Austrian Power Grid (d) et Verbund Hydro Power (d)
Effectif 2438 (2006)
TVA européenne ATU14703908Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web http://www.verbund.at

Chiffre d'affaires 3038 M€ (2007)

Verbund est une entreprise autrichienne d'électricité dont les actions sont incluses dans l'indice Austrian Traded Index (ATX). Elle était jusqu'à fin 2011 partenaire et actionnaire principal du français Poweo.

HistoriqueModifier

En , Charles Beigbeder vend sa participation dans Poweo (13,4%) à Verbund AG qui détenait déjà 30% du groupe énergétique français[2],[3]. Cette année-là, Verbund AG rachète les centrales électriques de Pont-sur-Sambre et de Toul pour 650 millions d'euros[4].

En , Verbund AG revend ses deux usines françaises et sort du marché hexagonale[4].

En , avec OMV, Verbund AG lance la construction de la plus grande centrale photovoltaïque en Autriche[5]. En , Verbund AG ferme la dernière centrale électrique à charbon d'Autriche[6].

RéférencesModifier

  1. « https://www.verbund.com/en-at/about-verbund/investor-relations/share-information » (consulté le )
  2. Poweo: Charles Beigbeder vend sa participation à Verbund, www.liberation.fr, 2 juin 2009 (consulté le 5 juin 2020)
  3. Armelle Bohineust, Charles Beigbeder passe le relais chez Poweo, www.lefigaro.fr', 2 juin 2009 (consulté le 5 juin 2020)
  4. a et b (en) Shadia Nasralla, UPDATE 2-Verbund exits French market by selling power plants to KKR, www.reuters.com, 6 octobre 2014 (consulté le 5 juin 2020)
  5. (en) OMV and Verbund to build Austria's largest solar plant, www.euronews.com, 9 décembre 2019 (consulté le 5 juin 2020)
  6. (en) Sandra Enkhardt, Austria’s last coal power plant shuts down, www.pv-magazine.com, 17 avril 2020 (consulté le 5 juin 2020)