Vemma Nutrition Company
Création 2004
Fondateurs Benson K. Boreyko
Personnages clés BK Boreyko (Directeur général)
Tomasz Stanisławski (DOP)
Yibing Wang (CTO)
Forme juridique Société anonyme
Siège social Scottsdale
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité Grande distribution spécialisée
Produits Compléments alimentaires
Société mère New Vision
Filiales Vemma Europe Limited
Site web www.vemma.com, www.vemma.eu

Chiffre d'affaires en augmentation € 221 Million

Vemma (ˈviː.mə) Nutrition Company est une entreprise de vente multiniveau ayant son siège social à Scottsdale (Arizona) aux États-Unis. Elle propose des boissons énergétiques, des compléments alimentaires et des produits de régime amaigrissant[1]. La société a été fondée en 2004 par Benson K Boreyko et famille[2]. Vemma Europe est une société anonyme fondée en 2006 et ayant son siège social dans le comté de Kildare, en Irlande[3]. Le directeur d'exploitation en est Tomasz Stanisławski[4].

HistoireModifier

Vemma est le successeur de New Vision International, une société fondée par la famille Boreyko en et sise à Tempe (Arizona), qui vendait des compléments alimentaires.

Les activités européennes de Vemma sont supervisées par Tomasz Stanisławski, directeur de l'exploitation, qui dirige la filiale européenne de Vemma.

ProduitsModifier

Vemma a cinq gammes de produits : Vemma, Verve, Thirst, Bod-e, et Next, toutes reposant sur la formulation nutritionnelle de base, nommée « Vemma » elle aussi[5]. Le nom « Vemma » est un acronyme en anglais formé à partir des initiales de vitamines, éléments minéraux , mangoustanier et aloès[6]. Plusieurs des produits de la société contiennent de la caféine, dont quelques boissons dans la gamme « Verve » présentant un niveau de caféine similaire à celui présent dans les boissons énergétiques[7]. La gamme « Verve » est la boisson officielle des Suns de Phoenix, une franchise de basket-ball de la NBA en Arizona[8].

Modèle d'entrepriseModifier

Vemma est une société qui s'organise selon une structure marketing de vente directe / marketing d'affiliation. L'entreprise Vemma se dit alors sur une vente multi-niveau (MLM).

La société vend ses produits au travers des distributeurs indépendants--auxquels on fait référence dans la société en tant qu'« affiliés » mais qui autrefois étaient connus en tant qu'« associés de la marque » (anglais : brand partners). Les affiliés gagnent un pourcentage de leur propres ventes de produits, ainsi qu'une partie des recettes provenant du réseau de distributeurs qu'ils construisent[9],[10],[11].

En 2014, la société décrivait son modèle en tant que marketing d'affiliation, sans pour autant avoir changé la façon de rémunérer les distributeurs qui vendaient les produits aux consommateurs[12]. Des critiques affirment que le simple changement de nom de ses distributeurs en « affiliés » ne change rien par rapport au modèle d'entreprise, et que Vemma est toujours un MLM parce que son régime de rémunération n'a pas changé[13].

Actions juridiquesModifier

Plainte pour publicité mensongère aux États-UnisModifier

Plainte concernant la société mèreModifier

Dans une action juridique aux États-Unis en 1999, la Federal Trade Commission a enjoint à la société mère, New Vision International, de ne plus s'engager dans certaines pratiques publicitaires qui lui étaient reprochées.

La plainte de la FTC accusait New Vision d'« actes ou pratiques injustes ou trompeuses, et de publicité mensongère » sur les avantages pour la santé de certains de ses produits[14]. Dans son injonction C-3856, la FTC ordonne à New Vision de cesser de vanter les mérites de ses produits pour la santé et l'oblige à en informer tous les distributeurs et les membres de l'équipe[15].

Accord entre Vemma et la Federal Trade CommissionModifier

À la suite d'une plainte d' de la FTC[16], un accord a été trouvé entre Vemma et la FTC le [17]. La FTC a en effet constaté que, contrairement à ce que pouvait laisser supposer la publicité de la société, la plupart des personnes perdaient de l'argent. Aussi l'accord interdit-il dorénavant toute rémunération des affiliés liées à un recrutement et non à des ventes réelles à des personnes non-affiliées. Par ailleurs, est désormais interdite à la société toute fausse représentation des gains potentiels pour les affiliés ou des effets bénéfiques pour la santé de son produit. Une amende de 238 millions de dollars avec sursis a été infligée, avec un paiement partiel de 470 136 dollars.

Accusations italiennesModifier

En , l'agence italienne AGCM (it) pour le droit de la consommation a imposé une amende de € 100 000 sur Vemma Italia (filiale italienne de Vemma). L'AGCM a constaté que Vemma agissait comme un système pyramidal en encourageant le recrutement d'autres vendeurs comme principal moyen de profit, plutôt que la vente de produits[18]. Vemma a affirmé ne pas être en violation de la loi et qu'elle avait fait un certain nombre de changements en réponse aux préoccupations du gouvernement[19]. Une analyse par l'association indépendante de protection des consommateurs Truth in Advertising (en) a déterminé que le nouveau plan de rémunération de Vemma ne présentait pas de différence importante par rapport à celui que les régulateurs italiens avaient qualifié de système pyramidal[20].

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Vemma, Building A Solid Nutritional Foundation IS Vital To Your Overall Health », Vemma (consulté le )
  2. « Executive Bios », Vemma, (consulté le )
  3. « Vemma Management consulté le=2014-02-07 ».
  4. « Vemma Europe Ltd, Irish Retail Company & Director Check » (consulté le ).
  5. (en) « Products », Vemma, (consulté le )
  6. (en) « Vemma Science - Vemma Formula » (consulté le )
  7. (en) Brian Willet, « Vemma Verve Nutritional Facts », Livestrong.com, (consulté le )
  8. (en) John Lombardo, « Phoenix Suns Deal With Verve Puts Team In Distributor Role », Phoenix Business Journal, (consulté le ).
  9. (en) « What is Verve Energy Drink? », (consulté le )
  10. (en) « Vemma Makes the Move To Affiliate Marketing », (consulté le )
  11. (en) « BK's Blog Finishing The Year Strong and Introducing Vemma 2.0 », (consulté le )
  12. (en) BK Boreyko, « BK’s Blog: Finish the Year Strong! », sur Vemma News, Vemma.com, (consulté le ) : « Vemma is going to begin branding its compensation program with more affiliate marketing terms than network marketing terms, to better describe our advanced business model. Vemma's Compensation Plan won’t change; we'll just describe it differently in updated terms to better explain how we do business. For example, beginning in January we'll no longer call you a Brand Partner; instead, we'll use Affiliate. »
  13. (en) « Vemma is not "Affiliate Marketing" », sur YPR Pariah (consulté le ) : « Vemma is still an MLM... BK’s compensation plan and company operations have remained exactly the same, the change in name is simply cosmetic. ...when your compensation plan is akin to an MLM and you have proudly worn the label of an MLM for a decade and you change nothing . . . you’re still an MLM. »
  14. (en) Donald S. Clark, Secretary, « New Vision International Inc. - Complaint No. C-3856 », US Federal Trade Commission,, (consulté le ) : « The acts and practices of respondents as alleged in this complaint constitute unfair or deceptive acts or practices, and the making of false advertisements »
  15. (en) Robert Pitofsky, Chairman, « New Vision International Inc. - Decision and Order No. C-3856 », U.S. Federal Trade Commission, (consulté le )
  16. (en) « FTC Acts to Halt Vemma as Alleged Pyramid Scheme | Federal Trade Commission », sur www.ftc.gov (consulté le )
  17. (en) « Vemma Agrees to Ban on Pyramid Scheme Practices to Settle FTC Charges | Federal Trade Commission », sur www.ftc.gov (consulté le )
  18. (it) « Vendite Piramidali: Antitrust Accende Faro Sulle Vendite Multilivello Illecite E Sanziona Vemma Italia, Asea Italy E Organo Gold Europe Per Pratiche Commerciali Scorrette Con Multe Pari A Complessivi 500mila Euro », sur agcm.it, AGCM, (consulté le ) : « Sanzioni ... a carico delle società Vemma Italia (100mila) per pratiche commerciali scorrette che hanno interessato decine di migliaia di consumatori nel settore delle vendite multilivello illecite di bevande. (Des sanctions... contre la société Vemma Italie (€ 100 000) pour des pratiques commerciales déloyales qui ont affecté des dizaines de milliers de consommateurs dans le domaine de la vente multi-niveau illicite des boissons.) »
  19. (en) Ted Nuytem, « Vemma Responses To Italian Anti-Trust Ruling », sur Business For Home, Business For Home Foundation, (consulté le )
  20. (en) « Vemma Deemed Pyramid Scheme in Italy », sur TruthInAdvertising.org, TINA.org, (consulté le ).

Voir aussiModifier