Veliko Tarnovo

ville bulgare

Veliko Tarnovo
Велико Търново
Blason de Veliko Tarnovo
Héraldique
Veliko Tarnovo
Administration
Pays Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
District Veliko Tarnovo
Oblast Veliko Tarnovo
Maire Daniel Panov (GERB)
Démographie
Population 67 214 hab. (fin 2010[1])
Géographie
Coordonnées 43° 05′ 00″ nord, 25° 39′ 00″ est
Altitude 325 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bulgarie
Voir sur la carte administrative de Bulgarie
Veliko Tarnovo
Liens
Site web veliko-tarnovo.bg

Veliko Tarnovo (en bulgare : Велико Търново ; translittération conventionnée : Veliko Tărnovo, prononcé : /vɛˈliko ˈtɤrnovo/, litt. « la Grande Trnovo ») est une ville du centre nord de la Bulgarie et chef-lieu de la province du même nom.

Géographie modifier

Elle est située sur un méandre de la Yantra. De nombreux touristes s'y rendent aujourd'hui pour son architecture spécifique : les maisons sont construites à flanc de coteau, très serrées les unes par rapport aux autres.

Histoire modifier

Elle est célèbre pour avoir été la capitale historique du Second Empire bulgare, jusqu'à sa chute le . Selon les chroniqueurs byzantins, l'empereur latin de Constantinople Baudouin Ier est mort dans le donjon de la forteresse de Veliko Tărnovo en 1205. Les Russes s’en emparèrent le pendant la dixième guerre russo-turque[2].

Éducation modifier

Lieux et monuments modifier

 
Le mont Trapezitsa.
 
Le mont Tsarevets.

Le mont Tsarevets modifier

Le mont Tsarevets se situe face au mont Trapezitsa, sur lequel se situe Veliko Tarnovo.

Il constitue l'un des attraits majeurs de Veliko Tarnovo grâce à la ville royale du même nom. La Forteresse Tsarevets est le symbole de la gloire du Second Empire bulgare et de l'indépendance perdue lors des invasions ottomanes en Europe. Forteresse imprenable, Tsarevets fut livrée par un traître.

De nos jours un spectacle son et lumières met en valeur la forteresse lors de la saison touristique[3].

Le mont Trapezitsa modifier

Mont spirituel et culturel pendant le Second Empire bulgare.

  • rue commerçante Samovodska Čaršija.

Le mont Devingrad modifier

La forteresse Devingrad est située sur cette colline, qui, lorsque la capitale était fixée à Tarnovo, était la troisième en importance.

Patrimoine religieux modifier

 
Cathédrale « Nativité de Marie ».
 
L'église des Quarante-Martyrs.
  • Église des Quarante-Martyrs.
  • Église Saint Peter et Pavel (Pierre-et-Paul), près du Pont de l'Évêque/Vladishki.
  • Église Saint Uspenie Bogorodichno.
  • Église Saint Rojdestvo Bogorodichno (Cathédrale de la Nativité de la Vierge Marie).
  • Église Saint Georges.
  • Église Saint Nikola.
  • Église Saint Dimitar Solunski.
  • Église Patriarcale de l'Ascension du Christ, sur la colline de Tsarevets.
  • Église de Saint-Démétrios de Thessalonique, vers la gare.

Bibliothèque modifier

Musées modifier

 
Galerie.
  • Musée Renouveau et Assemblée constituante.
  • Musée Archéologique.

Galeries d'art modifier

  • Galerie Boris Denev.
  • Galerie Spectar.

Transport modifier

 
Gare ferroviaire.
 
Gare routière.

Automobile modifier

La ville est située sur l’autoroute A2 qui fait partie de la route européenne 85 et de la route européenne 772.

Chemin de fer modifier

La gare a été construite en 1901.

Économie modifier

 
Veliko Tarnovo, nouveau quartier.

Veliko Tarnovo est le centre industriel de l'Oblast Veliko Tarnovo. Des activités alimentaires et industrielles s'y sont développées.

Personnalités associées modifier

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Architecture modifier

Le Grand Hotel a été conçu par l'architecte Nikola Nikolov. Ce dernier a aussi rénové la Galerie municipale de peinture.

Notes et références modifier

  1. Institut national de la statistique, Bulgarie, 31.12.2010
  2. La Grèce et les Balkans, tome I, p.547 (ouvrage d’Olivier Delorme)
  3. Site officiel

Vues de la ville modifier